×
5 880
Fashion Jobs
GROUPE BEAUMANOIR
Acheteur (H/F)
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Recruitment Officer, Luxury Retail
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes - Vélizy 2 H/F
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
6 sept. 2022
Temps de lecture
5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La New York Fashion Week fêtera ses 60 ans dès jeudi soir au Gracie Mansion

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
6 sept. 2022

La New York Fashion Week fêtera ses 60 ans dès jeudi soir au Gracie Mansion avec des marques internationales, des poids lourds du secteur et de jeunes talents.


Gracie Mansion - Photo: Shutterstock - Photo: Shutterstock


La New York Fashion Week a 60 ans. Pour cette nouvelle édition, les méga-marques, les griffes internationales et les jeunes talents seront au rendez-vous dès jeudi soir à Gracie Mansion, la résidence officielle d’Eric Adams, le maire de la ville.
 
Avec 141 défilés étalés sur huit jours, la New York Fashion Week semble rebondir plus vite que certaines de ses rivales. Plus d’une douzaine de grandes maisons européennes ont d’ailleurs choisi la capitale de la mode nord-américaine pour leurs présentations.

Le cocktail d’ouverture aura lieu à Gracie Mansion. Ce bâtiment colonial grandiose sur l’East River est un habitué des événements mode et en a accueilli plus d’un à l’époque des prédécesseurs d’Eric Adams, dont Bill de Blasio, Michael Bloomberg, Rudy Giuliani et même Abe Beame en 1977. Mais depuis son élection en janvier, le maire Eric Adams s’est taillé une réputation de fervent défenseur de la mode et a assisté aux défilés de Michael Kors et Ralph Lauren ainsi qu’à un gala du Met, vêtu d’un costume orné d’un graffiti “End Gun Violence“ signé Laolu Senbanjo, un designer de Brooklyn originaire du Nigéria.
 
De plus, Eric Adams s’est assuré d’affirmer haut et fort son soutien à l’industrie de la mode et à sa fashion week bisannuelle. Avant la pandémie, les chiffres étaient estimés à 150.000 visiteurs et 600 millions de dollars de revenus par édition.
 
“La mairie de New York a toujours été favorable à la mode. Mais avoir un maire qui comprend vraiment le rôle de la mode dans la création d’emploi et l’économie en général est un grand atout. Le maire Eric Adams et Anna Wintour vont inaugurer cette nouvelle saison à Gracie Mansion et nous en sommes enchantés“, se réjouit Steven Kolb, le PDG du Council of Fashion Designers of America, qui organise la fashion week de New York.
 
L’engouement du maire témoigne aussi de l’attractivité retrouvée de la New York Fashion Week, décidée à proposer des éditions bien plus inclusives et à faire connaître une nouvelle génération de jeunes talents.
 
“Je suis vraiment fier de pouvoir dire que cette saison, plus de 20% des marques sont dirigées par des personnes de couleur. Notre industrie a longtemps été pointée du doigt pour son manque de diversité. Aux États-Unis, cela a fait l’objet d’un débat très important. Et quand je vois la liste des marques pour la nouvelle saison et la diversité qu’elle reflète, cela me fait chaud au cœur“, témoigne Steven Kolb.
 
Mais à New York, tout le monde aura les yeux rivés sur les grandes maisons multi-milliardaires comme Tommy Hilfiger, Michael Kors, Tory Burch, Coach et Tom Ford, qui clôturera la saison avec son défilé prévu le mercredi 14 septembre. Proenza Schouler aura l’honneur d’ouvrir le bal avec une présentation fixée au vendredi 9 septembre en milieu d’après-midi.
 

L'Europe à l'honneur



Surprise : quatre maisons européennes en plein boom sont venues tenter de ravir la vedette aux Américaines. Fendi, la marque romaine phare du conglomérat de luxe LVMH, va organiser un événement pour célébrer les 25 ans de son sac Baguette. Bottega Veneta et Marni, la chouchoute des milieux arty et avant-gardistes, seront aussi de la partie, tout comme la griffe de sport Puma et la suédoise Cos.
 
“Avec Marni et Fendi, nous étions en discussion depuis déjà longtemps. Leur arrivée réaffirme le pouvoir du marché américain. Et la meilleure façon de toucher les Américains et de construire une marque et une activité aux États-Unis est de venir à New York. New York est de plus en plus reconnue comme une plateforme pour les marques internationales. Et je ne dis pas ça par chauvinisme : je suis tout aussi fier de Thom Browne et Altuzarra quand ils défilent à Paris et font honneur au drapeau américain“, s’exclame Steven Kolb.
 
D’autres labels européens vont entrer en action dans toute la ville, avec des soirées organisées par Isabel Marant et Givenchy. Fruit d’une collaboration entre Cara Delevingne et la maison Karl Lagerfeld, la capsule Cara Loves Karl aura même droit à un événement de lancement au dernier étage d’un gratte-ciel. Vogue US fêtera son 130e anniversaire lundi soir et Harper’s Bazaar joindra ses forces avec Bloomingdale’s pour la première édition de son célèbre événement depuis le début de la pandémie.
 
Altuzarra, Brandon Maxwell, Carolina Herrera, Gabriela Hearst, Jason Wu, Khaite, LaQuan Smith, Prabal Gurung, Sergio Hudson et Victor Glemaud devraient aussi attirer les foules.
 
Certaines marques emblématiques, toutefois, vont manquer à l’appel. Marc Jacobs, Monse et Pyer Moss seront absentes du calendrier officiel : Monse défilera jeudi en off avec American Express, dans le cadre d’une activation client avec les possesseurs de cartes digitales. Marc Jacobs est absent du calendrier depuis déjà quelque temps, et le dernier événement de Pyer Moss était un défilé de haute couture du créateur Kerby Jean-Raymond hors calendrier, en juillet 2021.
 
Mais s’il y a bien une marque qui sera regrettée du public, c’est Ralph Lauren, la marque la plus célèbre des États-Unis. Après avoir organisé une présentation unique au MoMa de New York, le label met les voiles à Los Angeles, où il défilera le 13 octobre.
 
“Je ne suis vraiment pas étonné de la décision de Ralph. Ralph Lauren est l’ambassadeur par excellence de la mode américaine. Défiler à Los Angeles est un excellent angle pour toucher les consommateurs, c’est une idée de génie. Et je ne serais pas surpris qu’il aille même à Paris un jour. Il possède l’infrastructure mondiale nécessaire“, conclut le PDG du CFDA.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com