×
Publicités

La pandémie de Covid-19 a fini d'achever le tailleur pantalon et les stilettos

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
14 sept. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Si le port du masque a totalement chamboulé les habitudes beauté, le coronavirus, et davantage encore le confinement, ont quant à eux mis un terme aux pièces élégantes et sophistiquées du dressing. Le tailleur pantalon, la cravate, et les stilettos sont les premières victimes de cette révolution mode qui sonne le retour - et la pérennisation - de l'athleisure, symbole du changement profond des modes de vie.



Non l'athleisure et le sportswear ne sont pas morts, bien au contraire. Tandis que certains ont annoncé il y a plusieurs mois la fin de cette tendance mode, le confinement et la multiplication des collections athleisure - contraction de sport et loisir (athlete et leisure en anglais) - prouvent un intérêt grandissant pour les vêtements confortables, pratiques, et fonctionnels qui libèrent le corps de toute entrave. Plus qu'une simple façon de s'habiller, il s'agit même de montrer à son entourage une évolution vers un mode de vie plus clean.

Le télétravail en partie responsable

Pourquoi se prendre la tête avec une garde-robe contraignante à l'heure où les entreprises se dirigent vers une généralisation du télétravail ? La crise sanitaire a clairement fait évoluer les mentalités sur le sujet du travail à domicile, bouleversant par la même occasion les modes de consommation. Il parait évident que celles et ceux qui resteront désormais chez eux pour s'adonner à leurs tâches quotidiennes ne le feront ni en tailleur, ni en costume, ni en cravate, et encore moins en chaussures à talon. 

Tous les sondages sur le sujet réalisés pendant ou à l'issue du confinement vont dans ce sens. C'est le cas d'un rapport rendu public par la plateforme de recherche Stylight en mars, qui faisait état d'une forte hausse des recherches et des clics pour les vêtements type athleisure ou activewear, qui permettent à la fois d'être à l'aise et de pratiquer du sport en confinement. Une habitude que les adeptes de la mode ne sont visiblement pas prêts de changer, privilégiant désormais le confort et le sport au détriment du chic et de l'élégance.

Même le legging redore son blason



Retour à la nature, aux essentiels, aux classiques, et à un mode de vie plus sain et plus écolo: les effets du confinement ont été nombreux sur le quotidien des Français. Des bouleversements qui touchent tous les secteurs, de l'immobilier au tourisme en passant par les mobilités et... la mode. Les fashion addicts ne se contentent plus de vouloir être à la pointe des tendances, ils veulent également montrer leur intention d'être clean, green, et désormais portés vers tout ce qui pourra leur apporter zénitude et bien-être. L'athleisure répond parfaitement à tous leurs souhaits.

Résultat, la décontraction est de mise avec un retour en force des t-shirts amples, sweats, hoodies, brassières, et autres soutiens-gorge sportifs. La tendance va encore plus loin puisque même le legging, pourtant loin d'être considéré comme une pièce mode à part entière, se révèle comme un élément phare du dressing habillant désormais les mannequins les plus en vue de la planète comme Kaia Gerber, Josephine Skriver, ou Izabel Goulart. 

Autre indicateur et non des moindres : la multiplication des collections athleisure développées par des personnalités publiques. Gwyneth Paltrow, Delilah Belle et Amelia Gray Hamlin, ou encore Demi Lovato ont toutes misé sur l'athleisure et l'activewear avec le lancement de leurs propres collections. De quoi démocratiser encore un peu plus cette tendance du "vêtement confortable", qui renvoie à de nouvelles aspirations dans le rapport à son corps, à la nature et aux autres.

ETX Studio avec la rédaction
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2020 AFP-Relaxnews.