×
5 603
Fashion Jobs
KS BEAUTE
Chef de Secteur Expert / Responsable Des Ventes
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Gestionnaire Des Stocks H/F
CDI · LYON
GROUPE BEAUMANOIR
Acheteur (H/F)
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
9 mai 2008
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La petite a bientôt 5 ans ? Offrez-lui une "pédicure party"

Par
AFP
Publié le
9 mai 2008

NEW YORK, 9 mai 2008 (AFP) - Assises sagement sur une banquette rose, dix fillettes de 5 ans regardent les esthéticiennes qui massent leurs pieds et les plongent dans des bassines : à New York, la "pédicure party" fait fureur.


Le salon de beauté «Dashing Diva», à Manhattan, accueille les fillettes pour un «pédicure party»!
Photo : AFP

Jennifer porte pour son anniversaire une robe bleue "Alice au pays des merveilles" et vient pour la première fois au salon "Dashing Diva" du quartier résidentiel de l'Upper West Side (nord-ouest de Manhattan), un local décoré comme une bonbonnière et où les fêtes se succèdent.

Invitée à choisir ses couleurs, Jennifer prend un bleu pâle nacré "pour aller avec la robe", et un pêche-orangé pour alterner les vernis à ongles. Le tout sera saupoudré de minuscules marguerites auto-collantes.

"Je ne sais pas si j'ai bien fait. Je voulais un petit groupe d'enfants, à la maison c'est difficile, et puis elle en avait tellement envie", s'inquiète sa mère, Anne Levin-Nussbaum, une avocate en instance de divorce.

"Je ne voulais pas non plus dépenser une fortune, j'ai regardé sur l'internet et tout est tellement cher, même ici c'est tout de même 50 dollars par enfant sans les options", ajoute-t-elle.

Effectivement les "pirate parties" (fêtes de pirates) à bord du quatre-mâts "Peking", un voilier-musée amarré au sud de Manhattan, coûtent près de 2 000 dollars pour une vingtaine d'enfants. Et le prix de départ des "monkeymania parties", des fêtes éducatives organisées au zoo du Bronx (nord de New York) pour les 4-12 ans, est de 1.200 dollars, sodas et gâteau compris.

Pendant que Jennifer et ses amies se laissent décorer les ongles, puis chaussent des tongs bariolées trop grandes pour elles, Dominick Laracuente, 20 ans, s'active, distribue des sucettes, signe des reçus au livreur de pizza et met un DVD intitulé "Walt Disney Princess Party". "Je suis animateur, j'organise des fêtes à thème, parfois "princesse" parfois "diva" parfois "fée", il arrive aussi que nous maquillions, je me charge de tout", raconte-t-il.

"Nous n'arrêtons pas", dit Steve Park, responsable du salon. "Depuis deux ans le phénomène est en augmentation constante, il y a des gamines qui arrivent en limousine du Connecticut (nord de New York)", raconte-t-il.

"Le frère de Jennifer, qui a 9 ans, n'a pas voulu venir, il refuse d'entrer dans un endroit pareil", dit Anne Levin-Nussbaum, qui précise que les parents de deux fillettes de 5 ans et 2 ans et demi, venues avec leur baby-sitter, ont interdit de citer leurs noms.

La lumière s'éteint, Dominick apporte un gâteau à la crème blanc décoré de fleurs en sucre roses et vertes. Après avoir soufflé les 5 bougies, des enfants mettent les doigts dans le gâteau, Jennifer éclate en sanglots parce qu'elle a de la crème sur le visage, puis lance une ronde endiablée autour du salon de beauté, insouciante du vernis encore frais. Les enfants hurlent en choeur un obscur cri de guerre "di-di a-wa", au mépris des clientes étrangères à la fête.

L'anniversaire a duré deux heures et s'achève, la porte du salon s'ouvre et une douzaine d'étudiantes de l'Université Columbia (New York) font irruption: l'une d'elles vient d'obtenir sa licence, et elles ont décidé de fêter l'événement par une "manucure party".

Par Paola Messana

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.