×
7 053
Fashion Jobs

La petite musique de Marco Rambaldi

Publié le
today 22 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La créativité italienne peut compter sur une nouvelle voix. Celle de Marco Rambaldi (28 ans), qui a fait un début remarqué jeudi sur les podiums milanais avec une collection très personnelle, loin des tendances ou autres diktats de la mode.


La femme à l'esprit libre de Marco Rambaldi - DR


Sa petite musique, le styliste originaire de Bologne l'exprime à travers quelques thèmes qui lui sont chers, comme l'Italie contestataire des années 1970 et le féminisme. Ses vêtements s'adressent à une femme libre et forte, qui ne se laisse pas conditionner par les stéréotypes.

C'est une fille naturelle et énergique, qui est tout aussi sublime dans un maxi-manteau en peau retourné aux tons mauves que dans une robe tricot ou un ensemble en velours noir. Ou même en mini-jupe, chaussée d’immenses bottes poilues de yeti. Une vraie femme, quoi !

Marco Rambaldi s’amuse à détourner avec ironie les stéréotypes féminins, comme dans cette longue robe ou ce chandail patchwork réalisé au crochet à partir de plusieurs napperons dans un esprit un brin psychédélique. Cette collection fait la part belle à la maille, spécialité du créateur, comme l’illustrent le tailleur tricots à gros cœurs, les cardigans-peignoirs et autres pull-overs jacquard restituant l’iconographie des Seventies.

Marco Rambaldi a exploré les archives de l’époque aussi pour réaliser des imprimés collage de vieux magazines et affiches, utilisés dans une jupe, un pantalon et un magnifique manteau en peau d’agneau retourné. Le créateur excelle également dans la construction des pièces à manches, en particulier les manteaux et vestes.

« Ce que je préfère dans le processus de création, c’est toute la partie dédiée à la recherche initiale, se pencher sur les livres d’histoire… Mais aussi, la recherche sur les matériaux », confie-t-il à l’issue de ce premier défilé.

Marco Rambaldi transforme napperons et gants de cuisine en une superbe robe au crochet - DR


« Mon univers, c’est l’Italie des années 1970, celle des années de plomb, mais aussi celle du progrès des droits civils et de la libération de la femme », poursuit-il. A l’arrivée, sa mode reflète aussi bien la culture populaire que celle plus académique qui traversait la Péninsule dans les années du boom. Une période qui nous revient en écho à travers les silhouettes de Marco Rambaldi.

Diplômé en Design de la mode auprès de l’Université IUAV de Venise, le styliste a lancé son label de prêt-à-porter féminin dès l’année suivante, en 2014, remportant dans la foulée le concours Next Generation organisé par la Camera della Moda. Mais ne se sentant pas prêt à ce moment-là, il préfère faire ses classes pendant deux ans chez Dolce & Gabbana, avant de relancer sa marque pour de bon en 2016.

Ses collections sont produites en interne auprès de petits laboratoires en Emilie-Romagne et en Lombardie, tandis que les pièces en maille sont réalisées en licence par Effe Creazioni, partenaire historique de la marque. Cette dernière est distribuée par le Showroom Garage de Marina Guidi Milano et compte pour l'instant une quinzaine de clients multimarques, essentiellement italiens.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com