×
Publicités
Publié le
20 sept. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La plateforme d’évaluation environnementale de L'Empreinte lève un million d’euros

Publié le
20 sept. 2022

Lancée il y a un an à Metz, en Lorraine, la start-up L'Empreinte annonce la levée d’un million d’euros auprès d’Alsace Business Angels (ABA) et de Yeast (groupe ILP). Des fonds qui vont servir au développement de la plateforme d'évaluation environnementale et de mise en conformité PefTrust, destinée aux marques de vêtements, chaussures et accessoires.


Mélinda Dubreucq et Laurent Bocahut - Empreinte


PefTrust fonctionne comme une plateforme Saas (software as a service) dont l’algorithme de scoring évalue l’impact des produits sur la base du Product Environmental Footprint (PEF), méthode promue par l’Union européenne.

L’évaluation s’effectue sur quatre points que sont l’impact sur le climat, les ressources mobilisées, l’écosystème et les questions de santé. Via ces cartes d’identité durables des produits ainsi établies, L'Empreinte entend notamment accompagner les entreprises dans l’affichage réglementaire obligatoire devant, théoriquement, prendre forme au 1er janvier prochain.

"Les marques sont plus exposées que jamais aux accusations de greenwashing", soulignent les cofondateurs Mélinda Dubreucq et Laurent Bocahut. "Or la majorité d'entre elles font de plus en plus d’efforts pour réduire l'empreinte environnementale de leurs produits. Il faut que les consommateurs en soient informés! C'est la raison pour laquelle il est désormais vital d’étayer les allégations environnementales par une évaluation cohérente et comparable de l'empreinte produit, pour continuer à vendre."

L'Empreinte se positionne ainsi dans le sillage des diverses politiques environnementales engagées à travers l’Europe, des lois Agec et 'Climat et Résilience' en France, au Supply Chain Act allemand, ou encore la Green Claims Initiative européenne.


La notion PefTrust reprend les seize critères d'impact retenus par le PEF - Empreinte


En France, le ministère de la Transition Ecologique recevra fin septembre les retours d’expérience des onze propositions d’affichage environnemental établies par diverses organisations et fédérations, dont l’Union des industries textiles.

L’exécutif devrait dévoiler au printemps prochain la forme que prendra le futur affichage, sur le fond comme la forme. Au futur affichage des origines et de l’impact environnemental s’ajoute le "Triman", affichage qui devrait dès l’an prochain informer les consommateurs sur les modalités de fin de vie de leurs produits textiles.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com