×
Publicités
Publié le
15 juin 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Poste lance son score écologique pour la livraison de colis

Publié le
15 juin 2022

En lançant un score écologique similaire à celui adopté dans l'électroménager, La Poste entend répondre à l'engagement durable croissant des entreprises et consommateurs. Le score des livraisons, classé de A à E, est calculé via trois critères d'impact environnementaux. Et doit accompagner le choix dans les modes d'expédition et réception.


Le dispositif va classer de A à E l'impact environnemental des expéditions et livraisons - DR


Développé en collaboration avec l'ADEME, Ecoact et WWF France, ce score de La Poste se base ainsi sur les émissions de gaz à effet de serre, les émissions de polluants atmosphériques, sans oublier l'écoconception et la recyclabilité des emballages. Des points qui sont évalués à 10 étapes du parcours client, de la préparation de la commande à la livraison elle-même. Les scores peuvent être calculés via une page dédiée sur le site de La Poste.

"Le score relève soit des activités directes de La Poste telles que la collecte, le tri, le transport, le mode de livraison soit du comportement du client comme par exemple le choix de l’emballage, le mode de déplacement du client expéditeur pour déposer son colis ou sa lettre en bureau de poste, et également le mode de déplacement du client destinataire pour aller récupérer son colis", précise La Poste.

Face à une concurrence acharnée entre logisticiens, dont le nombre s'est développé en parallèle des ventes en ligne, La Poste s'est notamment donnée pour stratégie de se démarquer. Colissimo revendique ainsi sa place de leader, dont le directeur commercial de la poste Florent Huille nous expliquait l'an passé qu'elle s'était renforcée à l'occasion de la crise. Côté international, la division GeoPost/DPDgroup affichait 15 milliards d’euros de chiffre d'affaires pour l'exercice 2021, avec 2,1 milliards de colis à livrer.

"Nous sommes le seul opérateur qui compense 100% de toutes ses émissions", indiquait il y a un an Florent Huille (relire notre interview). "Maintenant, compenser c'est bien, mais ce n'est pas assez. Il faut maintenant réduire ces émissions. C'est notre responsabilité au moment où les volumes augmentent".


Shutterstock


Une stratégie qui passe par le développement de la "mobilité douce" (vélos-cargos et autres) pour les dernières étapes de livraisons. Mais aussi au développement des relais, consignes automatiques et autres drives. La Poste revendique à ce jour 18.000 de ces points d'accès, auxquels s'ajoutent 17.000 "points de contact, à savoir bureaux de poste, agences postales et relais postaux dans les commerces".


 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com