×
Publicités
Par
AFP
Publié le
19 oct. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La publicité choc de Toscani sur l'anorexie interdite en Italie

Par
AFP
Publié le
19 oct. 2007

MILAN, 19 oct 2007 (AFP) - La publicité choc du photographe italien Oliviero Toscani en faveur d'une marque de vêtements et représentant une jeune femme anorexique a été interdite en Italie par le jury de l'institut d'autodiscipline publicitaire (IAP), a-t-on appris vendredi 19 octobre auprès de cette dernière.


Un homme lit la Repubblica le 24 septembre à Rome
Photo : Alberto Pizzoli/AFP

Le jury "estime que le message mis en cause n'est pas conforme aux articles 1 et 10 du code d'autodiscipline publicitaire et en exige la cessation", indique t-il dans sa décision.

L'article 1 de ce code impose que toute "publicité doit être honnête, véridique et correcte. Il doit éviter tout ce qui discrédite" la publicité.

L'article 10 exige que "la publicité ne doit pas aller à l'encontre des convictions morales, civiles et religieuses des citoyens. Elle doit respecter la dignité de la personne humaine dans toutes ses formes et expressions".

Les décisions du jury de l'IAP sont contraignantes pour toutes les agences de publicité adhérentes, ce qui est le cas de cette campagne contre l'anorexie, parrainée par la marque de vêtements italiens "No-l-ita".

Les motivations de la décision n'ont pas encore été rendues publiques.

"L'image est choquante pour tous, en particulier pour tous les malades, et est instrumentalisée à des fins commerciales", a dit à l'AFP le président de l'IAP Giorgio Floridia, précisant cependant qu'il n'a pas pris part au débat du jury.

Le photographe italien a dénoncé une "censure" et affirmé qu'il allait déposer un recours en justice pour dommages moraux et économiques. "Les membres du jury sont des personnages anachroniques qui ont fait leur temps", a-t-il dit au Corriere della Sera.

En France, le Bureau de Vérification de la publicité (BVP) a "totalement déconseillé" aux afficheurs français d'utiliser les visuels représentant l'actrice anorexique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.