×
5 890
Fashion Jobs
GROUPE IKKS
Chef de Projet IT (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GROUPE IKKS
Charge(e) Marketing Relationnel CRM (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Contrôleur.se de Gestion Commercial H/F H/F
CDI · CACHAN
BALMAIN
Responsable Collection Merchandising - PAP Homme H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Comptabilité Client F/H
CDI · PARIS
WINNING SEARCH
Contrôleur de Gestion Sociale - H/F - Neuilly-Sur-Seine (92)
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
PAUL MARIUS
Responsable Communication de Mode
CDI · ROUEN
CITYONE - SELECTION
Responsable Des Services Generaux H/F
CDI · PARIS
UNIQLO
Agent de Sécurité et de Prévention Des Pertes (F/H) - Uniqlo Annecy
CDI · ANNECY
PAYOT
Spa Manager
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Manager vm (Visual Merch), Marque Luxe Internationale
CDI · PARIS
GROUPE ETAM
Contrôleur de Gestion Supply Chain Confirmé H/F
CDI · CLICHY
SINTEL RECRUTEMENT
Directeur de Production Produit Fini (H/F)
CDI · PARIS
HERMIONE RETAIL AFFILIÉ GALERIES LAFAYETTE
Responsable Visuel Merchandising H/F
CDI · AGEN
PLACE DES TENDANCES
Manager Acquisition H/F
CDI · PANTIN
ATELIER MAREY
Chef(fe) de Produit Développement
CDI · PARIS
LEMAIRE
Coordinateur(Trice) r s e (H/F)
CDI · PARIS
REPETTO
Chef de Produit Soulier et Maroquinerie F/H
CDI · PARIS
SUD EXPRESS
Responsable Régional (H/F)
CDI · PARIS
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Contrôleur de Gestion Commercial & Marketing H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Chef de Secteur Wolf Lingerie H/F
CDI · DIJON
SINTEL RECRUTEMENT
Directeur Studio Maquettes 3d H/F
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
6 févr. 2023
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La quête d'acquéreurs est lancée pour Go Sport et Gap France

Publié le
6 févr. 2023

Maintenant que les deux entités exploitant l'enseigne Go Sport sont en redressement judiciaire (à savoir Groupe Go Sport et Go Sport France), une recherche de repreneurs et d'investisseurs a été enclenchée par les administrateurs judiciaires en charge de la procédure. La date limite de dépôt des dossiers de reprise est fixée au 10 mars 2023, précise l'appel d'offres publié, qui décrit précisément le périmètre des actifs à acquérir.


"La Salle de sport", ouverte en 2022 par Go Sport dans le quartier de la Madeleine à Paris - DR


La société Groupe Go Sport, maison mère de la chaîne française, regroupe les 46 magasins exploités en masterfranchise à l'international, ainsi qu'environ 250 salariés. Son chiffre d'affaires a atteint 7,09 millions d'euros en 2021. De son côté, l'entreprise Go Sport France abrite le réseau tricolore, soit 82 points de vente en succursale et 87 magasins franchisés (sous enseigne Go Sport et Endurance Shop), ainsi que l'activité en ligne. Elle a réalisé 353,2 millions d'euros de ventes en 2021 et fait travailler 1.900 employés environ.

Sur l'appel d'offres figure également la mention de la société Wilsam, qui désigne l'activité de Gap en France (21 magasins), une franchise acquise par le groupe HPB en 2021 auprès de l'enseigne de mode américaine. Gap France est passée en janvier sous le giron de Go Sport, comme l'a souhaité le groupe, et se retrouve donc aujourd'hui également en quête d'un repreneur concernant ses titres de participation. Près de 300 salariés travaillent au sein de l'entreprise Wilsam.

Le groupe HPB, qui a changé de direction (Wilhelm Hubner a été révoqué pour faire place à un duo composé de Jonathan Szejner et Patrick Puy), a décidé de faire appel du placement en redressement judiciaire de Groupe Go Sport. Le tribunal de commerce de Grenoble avait déclenché cette procédure en raison d'une insuffisance d'actifs de 158 millions d'euros.

Les difficultés connues par Go Sport font tache d'huile au sein du groupe HPB et au-delà, au sein de la galaxie Ohayon (le propriétaire de HPB). Deux droits d'alerte économique ont été lancés dans les magasins Galeries Lafayette affiliés et chez Gap France. D'autre part, trois sociétés de l'homme d'affaires exploitant des hôtels de luxe (dont le Trianon Palace de Versailles) auraient été placées en redressement judiciaire le 25 janvier par le tribunal de commerce de Bordeaux, révèle Le Monde, faute de remboursement d'emprunts contractés auprès de la Bank of China.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com