×
Publicités
Publié le
16 févr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Redoute signe des collaborations avec Wrangler et Benjamin Benmoyal

Publié le
16 févr. 2022

Qui dit nouvelle année dit nouveaux invités pour La Redoute, abonnée aux capsules avec des marques et créateurs externes. Pour le printemps 2022, l'e-commerçant nordiste confie une première mini-collection à la griffe américaine de denim Wrangler, puis s'allie au jeune créateur Benjamin Benmoyal, qui a fondé sa propre maison en 2020.


Silhouettes de la collab' Wrangler - La Redoute


Pour débuter, La Redoute s'offre donc le privilège de collaborer avec une figure mondiale du jean, Wrangler, qui fête cette année ses 75 ans: en résulte une série d'adaptations de modèles d'archives de la marque, venant notamment des années 70. Soit une dizaine de pièces collector pour femme, dont un blouson en toile bleue, une jupe boutonnée ou encore un pantalon vert et évasé, qui seront disponibles à la vente à partir du 9 mars sur les e-shops de La Redoute et des Galeries Lafayette (à des prix oscillants entre 79 et 159 euros).
 
"Je souhaitais une large collection autour du denim avec une marque américaine emblématique, à laquelle La Redoute pourrait apporter une touche de féminité, une certaine forme d’élégance avec un esprit très français", commente Sylvette Boutin-Lepers, la responsable des partenariats image et créateurs de La Redoute.


Ensemble pensé par Benjamin Benmoyal - La Redoute


Ensuite, à compter du 16 mars, La Redoute mettra en lumière un jeune créateur prometteur, Benjamin Benmoyal, dans le cadre de son partenariat avec Sphère, le showroom de la fashion week de Paris qui soutient les marques émergentes. Le styliste franco-israélien âgé de 31 ans, qui a suivi des études d'ingénieur puis a œuvré dans l'armée avant d'étudier la mode à la Central Saint Martins de Londres -dont il sort diplômé en 2019-, a puisé dans ses racines marocaines et égyptiennes pour cette capsule.

Il a imaginé quatre pièces pour le distributeur: deux pantalons (large et taille haute), une blouse et une veste aux teintes beige et curry, dont les prix s'échelonnent de 89 à 119 euros. "On reconnait dans les créations de Benjamin toute son admiration pour Pierre Cardin. Son univers mixe folklore et modernité, tradition et futurisme", décrit Sylvette Boutin-Lepers. Le designer présentera sa prochaine collection féminine lors de la semaine de la mode parisienne, le 1er mars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com