×
Publié le
18 juil. 2012
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Rinascente achève son lifting avec la rénovation du 4ème étage dédié à la femme

Publié le
18 juil. 2012

Lancés depuis 2006 dans un ambitieux chantier de restructuration, les grands magasins italiens La Rinascente, rachetés l’an dernier par le groupe thaïlandais Central Retail Corporation (CRC), viennent d’achever la titanesque métamorphose de leur navire amiral de 20 000 m² situé au cœur de Milan piazza Duomo face à la cathédrale. Le réaménagement du quatrième étage, totalement consacré à la mode féminine, qui est en train de s’achever ces jours-ci et sera inauguré en septembre, marque la fin de ces grands travaux après le lifting des secteurs restauration et gastronomie, maison et design, mode homme et accessoires.


Le corner Marni à La Rinascente

Sur une superficie de 2 200 m², le quatrième étage a été entièrement repensé pour devenir "le cœur fashion" de La Rinascente avec l’entrée pour la première fois dans le grand magasin de collections de nombreuses 1ères lignes. Le projet, signé par l’agence de designers japonaise Nendo, s’inspire de Milan et de ses vieux édifices dans un style sobre aux tons neutres (gris et blanc) avec des lampions rappelant ceux de la ville.

L’espace se développe autour d’une sorte de grande place centrale qui héberge l’offre multimarque. La marchandise y est exposée sur de simples porte-manteaux, tandis que des paravents vitrés opaques simulant de grandes fenêtres brisent l’espace. Tout autour sont aménagés des shop-in-shops délimités par de grandes arcades, qui abritent les 1ères et 2ème lignes.


Le shop-in-shop Red Valentino au 4ème étage de La Rinascente Duomo

Une quarantaine de marques sont présentes et savamment mixées entre les 1ères lignes hébergées dans les corners (Marni, Pucci, Chloé, Stella Mc Cartney, Burberry Prorsum, Diane Von Furstenberg, Moncler, Alexander Wang), celles installées dans l’espace multimarque (Jil Sander, Valentino, Versace, Rochas, Vionnet, Kenzo, Nina Ricci, N°21, Aquilano.Rimandi, etc. et les marques dites "contemporary", c’est-à-dire fashion mais avec un positionnement différent telles les 2èmes lignes Jil Sander Navy, McQ, Marc by Marc Jacobs, Moschino Cheap&Cheap ou encore les marques plus accessibles comme Zadig & Voltaire, Sandro, Comptoir des Cotonniers, Pinko.

"Le concept a été conçu pour offrir une gamme de produits vaste et variée alliant les premières lignes à des marques trendy situées dans un autre type de positionnement. Cela correspond au type d’achats de la femme d’aujourd’hui. Nous désirons offrir à nos clientes une expérience de shopping à la fois libre et des plus complètes", indique Tiziana Cardini, fashion director de La Rinascente. Cet aménagement va de paire avec celui du troisième étage, complété lui aussi récemment et dont l’offre a été revue de fond en comble avec des collections de prêt-à-porter plus urbaines et intemporelles (Piazza Sempione, Armani Collezioni, Gérard Darel, Polo Ralph Lauren, Fay, etc.) et un espace dédié à la chaussure féminine qui a doublé en passant de 440 m² à 800 m² avec la présence des marques les plus prestigieuses (Tod’s, Bottega Veneta, Lanvin, Balenciaga, etc.)

Les 1ères lignes cotoient les 2èmes lignes comme ici M Missoni

Quasiment absentes auparavant, les grandes griffes sont désormais omniprésentes à presque tous les étages de La Rinascente. "En quelques années, ce nouveau mix de l’offre a conduit à un changement total de notre clientèle en termes de pouvoir d’achat avec beaucoup d’étrangers, Chinois, Russes, Arabes, Brésiliens, Indiens et des consommateurs beaucoup plus fashion conscious", souligne Tiziana Cardini. La Rinascente, dont le chiffre d’affaires s’élève à 436 millions d’euros et qui compte 11 points de vente en Italie, planche actuellement sur un plan d’expansion a l’étranger.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com