×
Par
AFP
Publié le
26 mai 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Rinascente: le tribunal rejette le recours de M. Borletti contre la vente

Par
AFP
Publié le
26 mai 2011

MILAN (Italie), 26 mai 2011 (AFP) - Le tribunal civil de Milan a rejeté le recours intenté par Maurizio Borletti, détenteur de 4% du capital des grands magasins italiens La Rinascente, pour en bloquer la vente, a annoncé jeudi une source judiciaire citée par les agences italiennes.

Rinascente, Borletti
Maurizio Borletti, héritier du groupe La Rinascente

Début mai, le thaïlandais Central Retail Corporation a offert 250 millions d'euros, dont 45 millions pour la dette, pour racheter le groupe La Rinascente. Ru, la holding de contrôle du groupe, doit se réunir en assemblée vendredi pour approuver l'opération.

Plus rien ne semble empêcher désormais le passage en mains thaïlandaises de ces grands magasins historiques, détenus par le fonds Investitori Associati (46% du capital), ainsi que les fonds immobiliers Prelios (20%) et Rreef (groupe Deutsche Bank, 30%), en plus de M. Borletti, héritier de la famille fondatrice.

Maurizio Borletti, qui n'a pas fait d'offre, avait lancé une procédure d'arbitrage contre cette vente s'estimant "titulaire des droits de propriété". Il réclamait la saisie des actions détenues par ses anciens partenaires, soit 96% du capital. Mais le tribunal a rejeté sa requête, estimant que la procédure de vente était correcte.

Le petit-fils du fondateur de la Rinascente avait annoncé il y a quelques mois son intention de constituer un regroupement de griffes et de grands industriels italiens pour partir à la conquête de la chaîne italienne, avant de renoncer à ce projet.

La Rinascente, dont le siège est à Milan, dispose de 11 grands magasins dans les principales villes italiennes.

M. Borletti a par ailleurs racheté les magasins français Le Printemps en 2006 avec Deutsche Bank, mais a en revanche échoué à reprendre l'an dernier les grands magasins allemands Karstadt.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.