×
Publicités
Par
AFP
Publié le
6 nov. 2008
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La robe de Michelle Obama ne remporte pas tous les suffrages

Par
AFP
Publié le
6 nov. 2008

WASHINGTON, 6 nov 2008 (AFP) - Si les Américains avaient pu se prononcer sur le choix de la robe de Michelle Obama au soir de la victoire de son mari à la Maison Blanche, la tenue remarquée de la future Premiere Dame n'aurait pas remporté tous les suffrages, à en croire les réactions aux Etats-Unis et ailleurs.


Barack Obama, ses filles Sasha et Malia et sa femme Michelle le 4 novembre 2008 à Chicago - Photo : AFP

Michelle Obama, 44 ans, 1,82m, est apparue mardi 4 novembre devant la foule des partisans du futur président à Chicago avec une robe noire frappée d'une longue tache rouge sang, coupée à la taille par une ceinture noire géométrique.

La robe est une création de l'Américain Narciso Rodriguez, adaptée de sa collection pour le printemps 2009. La future Première Dame n'a pas encore de styliste attitré.

"J'ai voté pour Obama, mais je n'ai pas voté pour sa robe", déclarait au New York Times une mère de famille du Wisconsin, Jessica Bettencourt.

"Je ne sais pas ce qui était pire", a ironisé de son côté une avocate de Chicago Karla Wright : "l'espèce de croix noire au milieu ou la bordure tout autour".

Sur les blogs, chacun y allait de son commentaire : "Michelle O, normalement toujours impeccable, a fait un choix discutable. Cela accroche le regard dans un défilé mais cela n'est pas flatteur dans la vraie vie", écrit Fashiontribes.com.

Dans des sondages-éclair sur des sites comme people.com, 65 % des sondés disient "détester" la robe.

On se penchait même sur la signification de l'harmonie de noir et de rouge portée par le reste de la famille présidentielle : cravate rouge et costume noir pour le président-élu, robe de velours noir pour la benjamine Sasha, 7 ans et robe rouge pour l'aînée Malia, 10 ans.

Des commentateurs sur le site du magazine allemand Focus s'interrogeaient sur ce choix mystérieux, assurant qu'il y avait un sens caché, le rouge représentant peut-être la gauche et le noir le fait que pour la première fois, l'Amérique élisait un président noir.

"C'est tout à fait inhabituel et certainement pas un accident", croyait savoir un lecteur du blog.

Une spécialiste de la mode londonnienne a jugé "fascinant" l'intérêt suscité par la tenue.

"Vous pouvez aimer ou détester la tenue de Michelle Obama mais ce n'est pas aussi intéressant que ce que cela signifie. Car il y a un sens", assurait la critique de mode Lisa Armstrong dans le London Times, qualifiant l'apparition de la famille présidentielle au soir de la victoire comme "l'une des plus orchestrée de l'histoire".

Pour Carola Long, de l'Independent à Londres, le sens esthétique de Michelle s'est vraiment éloigné du look traditionnel des Première dames qui relève "plus du style de Bree dans la série télévisée Desperate Housewives".

La robe avait aussi ses partisans.

"C'était une robe sans prétention", a affirmé Julie Gilhart, directrice de la mode des magasins de prêt-à-porter de luxe Barneys. "Elle veut dire: soyez qui vous êtes. Ne laissez personne vous dire comment faire".

Le Los Angeles Times, dithyrambique, évoquait "le symbolisme du rouge patriotique explosant dans une vie noire comme un pétard dans le ciel de la nuit".

Le choix augurait en tout cas, selon le New York Times, "de quatre années de mode divertissantes à la Maison Blanche", et d'une liberté de style pour la première First Lady noire. Pendant la campagne, la garde-robe à 150 000 dollars de la colistière de John McCain, Sarah Palin, a fait scandale.

"Demandera-t-elle conseil à notre Carla Bruni nationale ?", se demandait le blog français Purepeople.com, alors que l'épouse du président français aime être comparée à Jacky Kennedy, qui a charmé en son temps le monde entier avec ses tenues chic.

Par Virginie MONTET

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.