×
Publié le
23 mai 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La saga Blue Bella se poursuit chez Wrangler

Publié le
23 mai 2007

Les femmes sont décidément choyées chez Wrangler. Après le lancement de la ligne Blue Bella en mars dernier, c’est une nouvelle fois à sa clientèle féminine que la marque américaine pense avec Blue Bella Story.


Blue Bella Story 2007

Cette gamme exclusive avant tout très pointue privilégie la qualité et la délicatesse des matières. On y trouve pêle-mêle denim japonais et français pour les jeans, cashmere et soie pour les tops. Sans oublier la salopette en denim brut.

Outre ce souci des matières, c’est avant tout un concept qui se cache derrière Blue Bella Story. Lancée pour l’automne-hiver 2007/2008, cette ligne premium, dont les prix varient entre 120 et 180 euros, fait chaque saison la part belle à un artiste. Ce dernier appose çà et là sa touche créative ; chaque collection se voulant aussi unique que la femme qui la porte. C’est l’illustratrice japonaise Aya Takano qui imagine des imprimés proches de l’univers manga. Pour incarner le fruit de son imagination, Olympia Le Tan, égérie de la collection, prend la pose. Quant aux jeans, ils peuvent être tantôt slim ou droits, tantôt patte d’eph et sont proposés en deux à trois délavages.


Collection Blue Bella automne-hiver 2007/2008

Associant « qualité des produits et créativité », cette ligne permet à Wrangler « d’ouvrir sa marque à de nouveaux potentiels », affirme la responsable marketing du groupe VF Corp Europe, propriétaire de la marque.

La distribution sera aussi premium que la ligne qu’elle accueillera. Destinée à « un public très averti », Blue Bella Story pourrait même être disponible chez Colette.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com