×
Par
AFP
Publié le
14 févr. 2006
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Semaine de la mode de Londres se poursuit avec un coktail asiatique

Par
AFP
Publié le
14 févr. 2006

LONDRES, 14 fév 2006 (AFP) - La Semaine de la mode de Londres a démarré mardi avec la collection automne-hiver de l'Irlandais Paul Costelloe, un tantinet classique face à l'extravagance du Singapourien Ashley Isham et à la fluidité affichée par la Japonaise Michiko Koshino.


Création Ashley Isham présentée lors de la fashion week de Londres - Photo : Carl de Souza/AFP

Ashley Isham, le jeune créateur né à Singapour et formé à Londres, a présenté une collection diamétralement opposée, respirant la jeunesse et le dynamisme.

Ses mannequins, le visage peint et échevelés, ont défilé sous une pluie de pétales rouges ou dorés et un fond musical électronique, avec de longues robes souples aux couleurs qui claquent (rouge vif, bleu turquoise...), rappelant un peu les grandes soirées d'opéra.


Création Ashley Isham présentée lors de la fashion Week de Londres - Photo : Carl de Souza/AFP

Ce n'est pas la première fois qu'Ashley Isham, qui compte les chanteuses Dido, Maria Carey et Kylie Minogue parmi ses fans, joue sur une mise en scène théâtrale dans ses défilés, qui ont la réputation de raconter des histoires.

La Japonaise Michiko Koshino a encore remporté davantage de succès, en dévoilant une collection féminine, sexy et originale.


Création de Michiko Koshino présentée lors de la fashion Week de Londres - Photo : Carl de Souza/AFP

Robe courte en satin, pantalon en soie, bérets portés sur le côté, le tout dans des tons beige ou crème, avec le dos très dénudé et les habits ornés de dentelle ou de pierres semi-précieuses.

Tout le monde s'y retrouve, comme en témoigne sa clientèle, qui va du mannequin Kate Moss à l'acteur Jude Law, en passant par le footballeur David Beckam.


Création d'Amanda Wakeley - Photo : Carl de Souza/AFP

La styliste britannique Amanda Wakeley a ensuite offert la même fluidité, mais dans le style plus classique des années 1950.

Julien Macdonald était également à l'affiche mardi, tandis que les collections d'autres valeurs établies, comme Paul Smith Women et John Rocha, sont attendues mercredi.


Création de Julien McDonald - Photo : Carl de Souza/AFP

La Semaine de la mode se poursuit jusqu'à samedi à Londres, avec 48 défilés, dont près de dix organisés par des nouveaux venus tels que le Britannique Gareth Pugh ou le duo anglo-brésilien Basso and Brooke.

Quelque 5 000 personnes sont attendues.

Souvent considéré comme le parent pauvre face à Paris, New York et Milan, Londres veut cette année rivaliser avec les autres capitale de la mode, avec en bouquet final samedi, la collection du chanteur Boy George.

Par Perrine FAYE

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.