×
6 991
Fashion Jobs
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · PARIS
HADDAD BRANDS EUROPE
Assistant Directeur Retail & Grands Magasins Europe
CDI · SAINT-DENIS
KARA
Juriste Associate Manager en Droit Social Anglais Courant H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Contrôleur de Gestion Marketing H/F
CDI · PARIS
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Responsable Trade Marketing F/H
CDI · LES HERBIERS
ABSOLUT CASHMERE
Directeur Artistique/Styliste (H/F)
CDI · PARIS
SUD EXPRESS
Responsable Régional·e
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Responsable E-Commerce H/F - CDI - Paris
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Commercial Btob - Mode H/F
CDI · PARIS
LA HALLE
Demand Planner (H/F)
CDI · PARIS
I MAKE
Business Developer International Junior
CDI · PARIS
GROUPE BEAUMANOIR
Team Leader Market Place (H/F)
CDI · SAINT-MALO
ELIZABETH ARDEN
Chef de Produit Prestige France & Benelux H/F
CDI · PARIS
MAISON FRANCIS KURKDJIAN
Contrôleur de Gestion Consolidation H/F
CDI · PARIS
JULES
Responsable Paie et Administration du Personnel (H/F)
CDI · ROUBAIX
GALERIES LAFAYETTE
Juriste Contrats Fournisseurs H/F
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet CRM
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Digital
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Business Analyst Operations H/F
CDI · PARIS
HERMES
CDI – Responsable de Zone Junior Asie du Sud – Chapeaux Gants (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – e- Commerce Buyer Rtw (F/H)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga - HR Strategic Project Manager (f/m)
CDI · PARIS
Publicités
Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
23 janv. 2022
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La semaine Paris Haute Couture s’ouvre lundi, avec une douzaine de défilés en live, pandémie ou pas

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
23 janv. 2022

La semaine parisienne de la haute couture, LE rendez-vous ultime de la mode, s’ouvre lundi matin pour quatre jours de défilés. Et malgré la pandémie, les événements live ne manqueront pas.

A l’heure où nous écrivons, 16 défilés en live sont prévus au total. Sept autres maisons proposeront des présentations physiques et vidéo sur rendez-vous, pour les rédacteurs et les clients. Tandis que les six dernières ont opté pour un format cent pour cent numérique.


Chanel - Automne-Hiver 2021 - Haute Couture - Paris - © PixelFormula

 
« Tout le monde aime défiler. Ca n’a jamais été aussi évident. Il n’y a rien de comparable entre un défilé en présentiel et un événement en ligne. C’est limpide pour tout le monde, et en particulier pour les couturiers », expliquait Ralph Toledano, président de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode, qui gère toutes les saisons de défilés à Paris.

« Vous savez, cette saison beaucoup de jeunes créateurs viennent solliciter la Fédération. Nous avons beaucoup de demandes pour un créneau au calendrier. Nous sommes dans une période où beaucoup de gens veulent innover, essayer de nouvelles façons de travailler, et la haute couture est un champ idéal pour ça. Alors on assiste à mouvement vers la couture, sur le long terme. C’est avant tout un laboratoire, donc c’est la discipline idéale », expliquait encore le président.

Cela étant, pour entrée au calendrier couture, il faut d’abord passer par le chas de l’aiguille ! Cette saison, la Fédération n’a accepté qu’une seule nouvelle griffe à l’agenda officiel : Yanina, qui clôturera la saison avec un défilé jeudi soir à l’ambassade de Russie.

« Figurer au calendrier Paris Haute Couture a un sens, alors nous nous devons de ne pas prendre n’importe qui. Les maisons acceptées ont également le devoir de produire une mode exceptionnelle », souligne Ralph Toledano.

A cause de la pandémie, les dernières saisons de prêt-à-porter ont connu une réduction drastique de la taille des défilés, avec des mesures strictes de distanciation sociale, un nombre d’acheteurs limité et l’absence de presque tous les rédacteurs et distributeurs asiatiques. Mais la clientèle haute couture, c'est une caste ultra sélect de femmes de milliardaires et de riches princesses : attendez-vous donc à voir une flottille de limousine devant les principaux défilés de la semaine à venir.

Et même si moins de clients viennent à Paris, les grandes maisons font voyager leurs collections et, grâce à Internet, tous les clients peuvent voir le produit. De plus, les stars hollywoodiennes sont traditionnellement absentes en janvier : trop occupées par la saison des prix en Amérique.

Les deux plus prestigieuses maisons de couture françaises, Christian Dior et Chanel, présenteront deux défilés : Dior au Musée Rodin et Chanel dans son espace préféré, le Grand Palais.


Christian Dior - Automne-Hiver 2021 - Haute Couture - Paris - © PixelFormula


D’autre part, la saison intègre une série de griffes féériques comme Schiaparelli, qui profite en ce moment d’un solide revival surréaliste sous la houlette du couturier américain Daniel Roseberry, avec un défilé compact qui sera présenté au siège de la marque, la Place Vendôme. Parmi les autres podiums à ne pas manquer, il y aura le couturier rock Alexandre Vauthier, les créateurs conceptuels Viktor & Rolf, le maître couturier oriental Elie Saab;  les deux maisons romaines Valentino et Fendi; et Stéphane Rolland.

L’attention se portera aussi sur Jean-Paul Gaultier, où Glenn Martens de Y/Project sera le deuxième créateur invité par le couturier français pour créer une collection Gaultier couture. L’année dernière, Chitose Abe de Sacai avait inauguré ce nouveau concept de collab’.

« Le principal objectif, c’est d’avoir de merveilleux défilés. Et nous avons un nombre significatif d’importants défilés en présentiel », soulignait le président de la Fédération.

Paris a également adopté des règles sanitaires strictes – des vaccins obligatoires pour entrer partout aux masques FFP8 imposés et à la distanciation sociale, et même des règles s’appliquant sur les tournages des vidéos.

Ralph Toledano a aussi veillé à souligner que la Fédération attend des présentations filmées de haute qualité de la part des maisons de couture. Après quelques fous rires devant les vidéos de défilé présentées au début de la pandémie, et à force de voir arriver les mini films fashion de 30 secondes pour un seul look, la Fédération a imposé des règles plus strictes. Et des instructions bien précises sur la durée d’une vidéo et le nombre de créations présentés. Au moins quatre à sept minutes de film, et un minimum de 25 looks !

La Fédération semble avoir refusé certaines vidéos de défilés de la saison de mode masculine en cours, empêchant ainsi qu’elles ne soient vues sur son site web international, lequel est pourtant particulièrement suivi. Ralph Toledano a cependant refuser de préciser lesquelles.

« Le but de la fashion week, c’est d’être meilleur chaque saison. Ça, nous y tenons », concluait-il.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com