×
Publicités
Par
AFP
Publié le
6 juil. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La société Marèse, en difficultés financières, reprise par le groupe Aubert

Par
AFP
Publié le
6 juil. 2013

Le tribunal de commerce de Grenoble a décidé la reprise du fabricant de vêtements pour enfants Marèse SAS, en redressement judiciaire depuis janvier, par une filiale du groupe de produits pour bébés Aubert, selon un jugement consulté vendredi par l'AFP. La cession a été décidée avec effet rétroactif au 1er juillet.

Collection Marèse

"C'est une excellente nouvelle", s'est réjoui l'avocat du comité d'entreprise, Maître Jean-Luc Médina.

"Nous sommes très satisfaits parce que la société est sauvée et qu'il y a une perspective de développement avec le groupe Aubert qui s'est engagé à injecter 10 millions d'euros dans les trois à cinq ans", a développé l'avocat.

Dans son jugement, le tribunal de commerce souligne que la société Jill (groupe Aubert) "présente une capacité financière permettant la plus rapide relance de l'activité à partir de nouveaux investissements".

En outre, l'offre du groupe Aubert "qui repose sur un projet stratégique de plateforme logistique régionale pourra créer à terme d'autres emplois", selon le jugement.

Aubert s'engage à reprendre 99 employés sur 129. Il a exclu de son offre les magasins de Corbeil-Essonnes, Marseille, Bordeaux et Paris XVIe (rue des Belles Feuilles).

Marèse dispose d'un réseau de quelque 200 points de vente.

Le tribunal a rejeté l'offre concurrente de Trendy Capital aux "moyens plus limités".

Créée en 1943, l'entreprise familiale Marèse SAS avait délocalisé en 2002 sa production en Asie et en Afrique du Nord, entraînant le licenciement d'une quarantaine de personnes.

Basée à Grenoble, elle emploie aujourd'hui quelque 130 personnes, dont 80 dans ses différentes boutiques et 50 au siège de la société.

En 2004, Marèse avait rebaptisé une partie de sa ligne de vêtements sous le nom Ooxoo.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.