×
5 697
Fashion Jobs
Publicités

La start-up française SimpliField lève plus de 10 millions d'euros

Publié le
today 12 janv. 2020
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La jeune start-up française SimpliField vient d'annoncer une levée de fonds de 11 millions de dollars (plus de 10 millions d'euros). Lancée à Paris en 2016, l'entreprise a réalisé cette opération financière auprès de l'investisseur américain Five Elms Capital et de ses investisseurs historiques : le français Cap Horn et l'américain Runa Capital. Cette nouvelle levée de fonds vient compléter les 4,5 millions de dollars (un peu plus de 4 millions d'euros) jusque-là récoltés par la start-up.


Capture d'écran de l'interface de SimpliField - © SimpliField


L'entreprise SimpliField aide les grandes structures comme LVMH, L'Oréal, Estée Lauder ou encore Samsung à développer de manière optimale l'expérience client en facilitant le déploiement des opérations et l'animation des points de vente (qu'ils soient retail, wholesale, travel retail, corner, ou pop-up). Cet accompagnement leur permet ensuite de mesure l'impact de ces actions sur les ventes : "Offrir une expérience client toujours excellente dans l'ensemble des magasins est un critère absolu de succès", explique Benjamin Zenou, président et cofondateur de la start-up. "SimpliField est la seule plateforme du marché qui permet d'améliorer les performances des distributeurs et des marques en rendant les données de vente par la bonne personne, au bon moment, dans le bon magasin, tout en leur donnant les outils pour suivre et analyser les résultats de leurs actions."

La start-up française a annoncé cette levée de fonds à l'occasion du lancement de la conférence NRF, Retail's Big Show 2020, un salon se tenant du 12 au 14 janvier 2020 à New York, et spécialisé dans les solutions dédiées au retail et au marketing. Cette nouvelle levée de fonds devrait permettre à la jeune pousse tricolore de recruter une quarantaine de personnes faisant passer son nombre de salariés à une centaine de personnes. En plus de cela, cet investissement renforcera le pôle recherche et développement de SimpliField et donnera l'opportunité à l'entreprise d'ouvrir son nouveau siège à New York début février.

"Les retailers d'aujourd'hui s'appuient trop souvent sur des processus manuels disparates et dépassés qui ne fonctionnent tout simplement pas", explique Ryan Mandl, directeur général de Five Elms Capital. "Nous avons investi dans l'entreprise parce que nous croyons fortement en l'équipe en place et en la qualité du produit".
 
Fondée par Benjamin Zenou, Georges Plancke et Jonathan Attal, SimpliField compte plus de 120 clients dans plus de 30 pays.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com