×

La Turquie

Publié le
today 15 févr. 2005
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chiffres-clés 2003: • Population : 68 millions d'habitants • Evolution du Produit Intérieur Brut : + 3,3 % • Exportations françaises textile-habillement vers la Turquie : 132 millions d'euros • Exportations textile-habillement de la Turquie vers la France : 986 millions d'euros Industries textiles : Le pays a connu un retour à la croissance… Après avoir connu la crise la plus grave de son histoire récente en 2000-2001, l'économie s'est redressée et affiche aujourd'hui l'un des taux de croissance les plus élevés parmi les pays de l'OCDE. Le taux d'inflation, tout en restant plus fort que dans de nombreux pays, a fortement diminué, il est passé de + 73 % sur un an en janvier 2002, à + 9,3 % en fin d'année 2004. Des mesures budgétaires et monétaires rigoureuses ont permis de rétablir la confiance et la croissance devrait être voisine de 6 % en 2005. L'industrie textile s'est développée sous l'impulsion du secteur client de la confection qui a fortement progressé au cours des dernières années. L'industrie textile turque se caractérise par une forte spécialisation cotonnière. La Turquie est actuellement le septième producteur mondial de coton, avec un volume de 944 000 tonnes en 2003. ...et a enregistré un progrès de 24 % de ses exportations textiles La production des filatures a totalisé 1,9 million de tonnes, dont 60 % pour les filés de coton. De même, la production des tissus de coton domine l'industrie du tissage, puisqu'elle a représenté 75 % des 2,6 milliards de mètres produits. La capacité de production des tissus tricotés a atteint environ 575 000 tonnes. Par ailleurs, la production des textiles de maison a connu ces dernières années une forte progression : elle est de l'ordre de 250 000 tonnes, contre 167 000 tonnes en 1997. Selon les statistiques de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), la Turquie a exporté en 2003 l'équivalent de 5,2 milliards de dollars de textile (+ 24 % par rapport à 2002), soit 3,1 % des exportations mondiales. Les importations textiles se sont élevées à 3,4 milliards de dollars, soit un gain de 21 % par rapport à l'année 2002. Le premier fournisseur de textile de la Turquie est l'Italie, avec une part de 14 % en valeur dans l'ensemble des importations. En deuxième position, la Chine totalise 9 % des importations, tandis que la France se situe en huitième position (3,5 % des importations). Industries de l'habillement : Premier fournisseur de l'Union européenne en vêtements maille… Les points forts de l'offre turque concernent essentiellement les produits en pur coton, notamment en maille. La Turquie est ainsi le premier fournisseur de l'Union européenne en vêtements maille avec une part de 21 % dans l'ensemble des approvisionnements de l'Union. Depuis janvier 1996, l'union douanière entre l'Union européenne et la Turquie est entrée en vigueur, ce qui place le pays dans une situation avantageuse par rapport à ses concurrents. En outre, la proximité géographique a permis à la Turquie de développer son secteur textile-habillement, grâce notamment à la sous-traitance pour le compte des donneurs d'ordres européens. Certains confectionneurs sont parvenus à acquérir au cours des dernières années une relative indépendance à l'égard des donneurs d'ordres européens en constituant leurs propres collections. …la Turquie compte l'Allemagne comme premier client Les exportations d'habillement de la Turquie se sont élevées, selon l'OMC, à 9,9 milliards de dollars en 2003 (dont près de 60 % pour la maille). La Turquie est le deuxième fournisseur d'habillement (vêtements tissés et maille) de l'Union européenne, derrière la Chine. La Turquie est notamment le premier fournisseur de l'Allemagne avec une part de 16 % dans le total des importations d'habillement du pays en valeur. La Turquie est aussi le deuxième fournisseur du Royaume-Uni après la Chine (12 % des importations). S'agissant de la France, la Turquie est le cinquième fournisseur de l'Hexagone, après la Chine, l'Italie, la Tunisie et le Maroc. Le premier fournisseur de vêtements tissés de la Turquie est l'Allemagne, avec une part de 18 % en valeur dans l'ensemble des importations, suivie de la France (14 %), de l'Italie (14 % également), de la Chine (10 %) et du Royaume-Uni (6 %). La part de la Chine s'est considérablement accrue, puisqu'elle est passée de 1 % en 1998 à 10 % en 2003. Pages réalisées avec le concours de la Mission Economique à Istanbul.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com