×
Publicités
Par
AFP
Publié le
4 nov. 2005
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La vente de la maison Ungaro : "une bonne opportunité", selon son PDG

Par
AFP
Publié le
4 nov. 2005

PARIS, 4 nov 2005 (AFP) - Paolo De Spirt, PDG de la maison Emanuel Ungaro, a déclaré vendredi que la vente de la griffe parisienne par le groupe italien Ferragamo à un investisseur américain, Asim Adbullah, était "une très bonne opportunité".


Collection Emanuel Ungaro automne-hiver 2005/2006

"Cette vente constitue une très bonne opportunité pour la marque car Asim Adbullah veut investir dans la griffe, lui redonner tout son cachet avec une énergie positive et parce que Ferragamo va rester en tant que licencié", a indiqué M. De Spirt.

Au terme de la cession, Ferragamo devient un licencié pour les accessoires en cuir et les parfums.

La maison Ungaro vend tous ses produits sous licence: le Britannique Marchpole pour l'homme, les italiens Vaprio Stile, première ligne femme, et Mariella Burani, Emanuel Ungaro Fuchsia, deuxième ligne femme, ainsi que dorénavant Ferragamo.

Le chiffre d'affaires réalisé sous le nom Ungaro atteint 70 millions d'euros (prix de gros, hors parfums). "Notre objectif est d'ici trois ans de réaliser 100 millions d'euros", a-t-il ajouté.

Les parfums génèrent entre 10 et 15 millions d'euros de chiffre d'affaires.
Paolo De Spirt a affirmé par ailleurs que la maison était à la recherche d'un nouveau directeur artistique car "la clientèle et la presse n'apprécient pas totalement Vincent Darré" (ndlr: le créateur du prêt-à-porter depuis deux saisons).

Concernant M. Ungaro, M. De Spirt a précisé que le couturier ne "travaillait plus dans la maison depuis six mois" et qu'il n'allait "pas revenir à la création".
Le retour de la haute couture, activité "stratégique car c'est dans les gènes de la maison", est programmé à une date non précisée, liée à l'arrivée d'un nouveau directeur artistique.

"Nous avons conservé les ateliers avec 20 personnes", a-t-il encore précisé. La maison Ungaro emploie 59 personnes en France et 36 autres à l'étranger. Elle compte 13 boutiques exclusives dans le monde dont cinq en nom propre et 6 "shop-in-the-shop" commerciaux (espaces dans des grands magasins) en Asie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.