Lafayette Anticipations va aussi accueillir des créateurs de mode

"Ici, c'était un ancien entrepôt du BHV qui s'étendait sur quatre niveaux. Nous souhaitions réaliser un espace pour la Fondation d'entreprise. Mais Paris est riche d'espace dédié à l'art. Nous avons rapidement eu le sentiment qu'l y avait besoin d'un lieu dédié à la production. Et ici nous avons installé un atelier de 400 mètres carrés où les artistes peuvent travailler le bois, le métal, la peinture" : Guillaume Houzé avait le sourire pour accueillir la presse lundi matin pour dévoiler le bâtiment Lafayette Anticipations, qu'il préside. Ce bâtiment installé entre la rue du plâtre et la rue Sainte-Croix de la Bretonnerie dans le Marais parisien sera, à partir du 10 mars, le nouveau centre de gravité des initiatives de la Fondation d'entreprise du Groupe Galeries Lafayette.


Delfino Sisto Legnani et Marco Cappellett

Cet espace de 2 200 mètres carrés ouverts au public, dans un bâtiment lumineux conçu par OMA et l'architecte Rem Koolhaas, a vocation à accueillir les artistes et leurs travaux. Le lieu s'étend sur quatre niveaux, avec un atelier fonctionnel et des espaces d'expositions qui s'articulent autour d'une zone centrale qui est modulable avec des plateaux pouvant s'installer à différents niveaux du bâtiment.

Une approche atypique qui doit permettre aux artistes d'appréhender et de jouer avec les volumes. La première exposition phare est signée de l'artiste américaine Lutz Bachek et présentée jusqu'au 30 avril. Mais Lafayette Anticipations va accueillir trois à quatre expositions majeures par an. "Il y trois grands moments, Printemps, Eté et Automne, explique François Quintin, le directeur du lieu. Entre temps nous allons accueillir des performances, des festivals, des pratiques collectives".

Et au-delà de l'art contemporain et au design, le bâtiment se veut ouvert à la mode, s'appuyant notamment dans son approche sur l'expertise de Lidewij Edelkoort. "Notre volonté est de considérer les créateurs comme les artistes plasticiens, nous glisse François Quintin. Nous voulons leur offrir la possibilité d'explorer leur création et de faire évoluer le carcan idéologique de la mode". Les créateurs pourront ainsi s'appuyer sur deux ateliers dont l'un dispose d'une foreuse digitale et l'autre de machines à coudre.

La volonté de l'équipe, emmenée pour la mode par le curateur Hicham Khalidi, est de faire communiquer les savoir-faire et d'ouvrir la porte aux couturières, modélistes et talents du secteur. En mai, Tarik Kiswanson qui réalise notamment des drapés pour Nicolas Ghesquière, devrait ainsi intervenir au sein de Lafayette Anticipations.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversCréation
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER