×
Publicités
Auteur :
Publié le
6 juil. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

LaFrenchLuxe veut aider les start-up à sortir de l’isolement

Auteur :
Publié le
6 juil. 2016

A l’image de la French Tech ou presque, est née LaFrenchLuxe, qui a officiellement été présentée ce mercredi pendant le Salon du luxe.

Les premiers membres de LaFrenchLuxe


L’association, montée par huit entrepreneurs, a pour but de créer un réseau de compétences, d'imaginer le luxe de demain et faire rayonner les pépites du luxe français. Surtout qu'au comité Colbert, il s'agit de Maisons souvent déjà centenaires.

« Il n’y a pas d’écosystème pour permettre aux fondateurs de start-up en lien avec le luxe de se sentir moins seuls. Avec les start-up, il y a beaucoup de générosité et de partage de réseaux, mais en même temps, le business doit aller vite », résume Delphine Vitry, cofondatrice de MadNetwork, un cabinet de conseil en retail luxe.

Cette ancienne de Céline et de Louis Vuitton se nomme un peu l’aînée de la bande des huit, qui regroupe Thomas Mesmin de PMSH (société de services qui dévoile le luxe made in France aux clients), Laura Pérard, fondatrice du salon du Luxe, Thomas Barret de The Morning Company (nouvelle ligne d'accessoires du matin), David Klingsbeil, de Dymant (marque d’accessoires), Lucie Knappek, de Evanela / PROFIRST,  Stanislas Belliard, de Revel Paris, et enfin Yann Le Floc'h, d'InstantLuxe. 

« Nous avons en commun le respect du savoir-faire français. Il y a beaucoup de start-up liées à des services pour les griffes de luxe et moins sans doute de produits de luxe en tant que tel, la barrière à l’entrée étant élevée. Certaines start-up n'y parviendront pas et d’autres feront l’histoire du luxe dans un siècle », poursuit Delphine Vitry. Le leitmotiv étant agitateurs du luxe, avec « humilité », précise-t-elle tout de même.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Luxe
Divers
Salons