×
Publicités
Publié le
1 mars 2019
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lafuma : le groupe confirme les bons résultats de son exercice 2018

Publié le
1 mars 2019

Le groupe Lafuma voit ses restructurations engagées les années précédentes porter leurs fruits. La publication des résultats de son exercice 2018 confirme une croissance globale de son résultat opérationnel à 7,1 millions d’euros, soit +12,5 % comparé à 2017, porté par un chiffre d’affaires de 169,8 millions d’euros, en hausse de 5,8 %. Les trois pôles, montagne, mobilier et surf, ont tous été portés par la même dynamique positive. Pour rappel, en 2017, le groupe avait renoué avec les bénéfices malgré un chiffre d’affaires en recul tandis que 2016 avait été marquée par une perte importante associée à un chiffre d’affaires et un résultat opérationnel en hausse.


Silhouettes Lafuma, l'une des marques du pôle montagne - DR


Des chiffres qui ponctuent une année 2018 marquée par un contexte international et national tendu et complexe. Le groupe, basé à Annecy, rappelle en effet quelques temps forts : « l’accroissement de l’instabilité politique et économique avec les affrontements entre les Etats-Unis et la Chine, les difficiles discussions quant à la sortie du Royaume-Uni hors de l’Union européenne, les discussions budgétaires italiennes ou encore le mouvement des gilets jaunes en France, mais également des changements structurels perturbateurs dans le commerce de détail et l’évolution rapide du comportement de nos consommateurs. »

Pour faire face à cette instabilité grandissante sur ses marchés ultra-compétitifs et aux changements structurels, le groupe (propriété du suisse Calida) évoque « des investissements ciblés programmés, notamment dans le positionnement clair et la désirabilité de ses marques, la promotion de l’innovation, l’adaptation de ses canaux de distribution à l’évolution du comportement de ses clients ».

Le pôle montagne, avec ses marques Millet, Eider et Lafuma, demeure le premier pôle du groupe, réalisant 60 % de l’activité en 2018. Ce pôle a vu ses ventes croître de 6 % et passer le cap symbolique des 100 millions d’euros pour atteindre 101,4 millions d’euros. Des ventes qui ont augmenté de 8,9 % en France alors que les marchés japonais et chinois ont enregistré un boom de respectivement 19,1 % et 26,4 %.


L'aventurier photographe munichois Andres Beregovich en Millet - DR


Le pôle mobilier, le deuxième du groupe, incarné par Lafuma Mobilier, a renoué avec la croissance après une année 2017 en « demi-teinte » et affiche +5,5 % en 2018. La marque a su séduire sur Internet puisque les ventes y ont augmenté de près de 29 %.

Enfin, le pôle surf, représenté par Oxbow, annonce un chiffre d’affaires de 28,4 millions d’euros, en hausse de 6 %. Ce pôle poursuit « sa trajectoire rentable ». « Avec l’ouverture en mars 2018 de son propre magasin parisien, Oxbow officialise sa présence dans la capitale de son premier marché. Un positionnement clair et un développement à l’international sont des objectifs à moyen terme. Le commerce en ligne est également un axe important de croissance de ce pôle », précise le groupe.

L’année 2019 semble tout aussi incertaine pour les dirigeants du groupe, qui restent prudents : « Pour relever les défis qui s’annoncent et promouvoir la croissance rentable de ses marques, le groupe va investir en concentrant ses actions sur les besoins de ses consommateurs, en particulier la digitalisation, et également par le nécessaire développement de la stratégie omnicanale, le commerce en ligne ou encore le développement à l’international. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com