×
6 235
Fashion Jobs
Publicités

Lagardère conclut la vente de ses magazines à Czech Media Invest

Auteur :
Publié le
today 15 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lagardère a finalisé la cession de ses titres de presse magazine. Le groupe dirigé par Arnaud Lagardère a vendu Elle (et ses déclinaisons), Version Femina, Art & Décoration, Télé 7 Jours (et ses déclinaisons), France Dimanche, Ici Paris et Public à Czech Media Invest (CMI). L’entreprise de presse tchèque de l’industriel Daniel Kretinsky en est devenue officiellement propriétaire ce 14 février pour la somme de 52 millions d’euros.
 

Le numéro du Elle daté du 15 février 2019 - Facebook @elle


Cette transaction, en discussion depuis avril 2018, concerne 649 salariés. A la tête de la filiale française de leur nouvelle maison mère, ils retrouveront un dirigeant qu’ils connaissent bien : leur ancien président, Denis Olivennes, qui a dirigé Lagardère Active pendant sept ans. Celui-ci occupera la présidence non exécutive du groupe, tandis que Claire Léost en deviendra la directrice opérationnelle.

A noter que le groupe Lagardère reste propriétaire de la marque "Elle" en France et à l'international, et cède donc l'exploitation de son nom sous forme de licence exclusive pour la France au groupe CMI. Le titre français change donc de main, mais les droits pour les différentes exploitations de la marque Elle dans le monde - qu'elles soient éditoriales ou commerciales - restent dans le périmètre du groupe Lagardère.

« Je me réjouis de la conclusion d’une opération majeure pour la reconfiguration du groupe, menée avec une société qui nourrit de grandes ambitions dans le secteur et porteuse d’un véritable projet industriel. Daniel Kretinsky est un homme avisé et francophile ; je n’ai pas de doutes qu’il saura poursuivre le développement de ces magazines et leur offrir tous les moyens nécessaires à leur réussite », a déclaré Arnaud Lagardère par voie de communiqué.
 
Lagardère poursuit l’écrémage de ses activités. Le groupe est en négociations pour la cession de Billetreduc.com et de son pôle télévision, et a déjà vendu sa participation dans Marie Claire, la plupart de ses radios internationales ainsi que les sites MonDocteur, Doctissimo et Boursier.com, afin de se concentrer sur Lagardère Publishing et Lagardère Travel Retail. L’entreprise conserve un pôle Lagardère News regroupant Europe 1, Paris Match, Le Journal du dimanche, Lagardère Live Entertainment, la marque Elle International, Virgin Radio et RFM. Un pôle placé sous la houlette de Constance Benqué.
 
Si Lagardère a finalisé la cession de ses titres de presse magazine, Mondadori ne peut pas en dire autant. Le groupe italien est aux dernières nouvelles toujours en pourparlers avec Reworld Media pour la vente de sa filiale hexagonale. Les salariés de Mondadori ont multiplié les mobilisations depuis le début des négociations exclusives entre les deux groupes. Et le comité social et économique de Mondadori France vient d’assigner en référé l’entreprise devant le tribunal de grande instance de Nanterre car il n’a jamais été consulté sur le projet de cession. Une audience aura lieu le 20 février prochain.  

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com