Lagardère lance son démantèlement et la vente de Elle

Lagardère a lancé la réorganisation de ses médias en vue de céder ses télévisions, ses radios internationales et ses magazines pour ne garder que la production audiovisuelle, Europe 1, le JDD et Paris Match, écrit mercredi Le Figaro, ce qui fait monter le titre en Bourse.


Numéro France du 30 mars 2018 - Elle

L'objectif assigné est de boucler les cessions au plus tard fin 2018, en entrant rapidement en discussion avec des acquéreurs potentiels, si possible avant cet été, précise le quotidien, en ajoutant que Lagardère peut espérer en retirer au total entre 400 et 700 millions d'euros.

A l'instar de Elle, plusieurs magazines sont ainsi mis en vente comme Femina ou Public, mais aussi plusieurs médias en ligne comme Doctissimo, Boursier.com, ainsi que des radios et télévisions comme RFM, Virgin Radio, Gulli ou encore MFM.

Pour l'hebdomadaire féminin Elle, plusieurs pistes sont évoquées. La première était celle d'une fusion avec les entités Mondadori France et Marie Claire, pour créer un pôle de magazines féminins, mais cette option aurait fait long feu, les intérêts des différentes parties ne se rejoignant pas. Lagardère privilégie donc une cession pure de Elle, dont il a déjà vendu des licences d'exploitation au géant Hearst, mais aimerait également vendre ses parts dans Marie Claire. Une participation minoritaire de 42 % qui embarrasse le groupe Lagardère à l'heure où elle élague dans son portefeuille médias.

De multiples cessions simultanées vont donc être enclenchées dans un timing très court de quelques mois seulement. « Dans cette perspective, un processus d'information et de consultation des représentants du personnel a été enclenché la semaine dernière », selon Le Figaro.

« Lagardère Active souhaite se réorganiser en cinq pôles autonomes "dotés de tous leurs moyens opérationnels et fonctionnels propres", a précisé, dans un message interne, Denis Olivennes, président de Lagardère Active. Ils constitueront autant de lots cessibles. »

Un commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de Lagardère.

Anaïs Lerévérend avec Reuters

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversMédias
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER