×
Publicités
Publié le
7 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Laine: le projet Tricolor retenu dans le plan de structuration des filières agricoles

Publié le
7 oct. 2021

A l'occasion du Sommet de l'Elevage 2021, qui a ouvert ses portes le 5 octobre à Clermont-Ferrand, le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie est venu apporter une bonne nouvelle à la Fédération des Eleveurs Ovins (FNO). Le projet Tricolor de renaissance d'une filière laine français a été retenu dans le cadre de l'appel à projet du Plan pour la Structuration des Filières Agricoles.


Shutterstock



Avec le lin, le chanvre ou le coton recyclé, la laine est l'une des filières de matériaux textiles produits en France cherchant à revivre et à monter en puissance. En 2018 s'est constitué le collectif Tricolor, devenu aujourd'hui une association Loi 1901. Une structure réunissant éleveurs, industriels, acteurs institutionnels et autres acteurs souhaitant prendre part à l'initiative. Et qui, comme l'avait souligné FashionNetwork.com en juillet dernier, avance simultanément sur une longue liste de projets structurants.

C'est en juin dernier qu'avait été déposé un appel à projet de structuration des filières agricoles. Un appel coordonné par FranceAgriMer, établissement en charge des produits de l'agriculture et de la mer, et s'inscrivant dans le cadre du plan France Relance. Selon les équipes en charge de Tricolor, cet appel à projet pourrait potentiellement aboutir à un niveau de subventions atteignant 720.519 euros.

L'annonce du ministre de tutelle pourrait donc signifier une accélération dans le développement de la filière laine. Tricolor annonçait en effet avoir bouclé un budget de 184.500 euros pour l'exercice 2021. Budget que la structure espère renforcer via des aides françaises, mais aussi européennes, via des projets incluant des acteurs belges, luxembourgeois et allemands.


Shutterstock


Pour le délévué général de Tricolor, Pascal Gautrand, il s'agit d'une belle reconnaissance du travail entamé. "Cela va nous permettre de poursuivre les actions collectives que nous avons mises en place afin de créer du lien entre tous les acteurs de la filière, d'affiner la réflexion autour de la construction d’un label de qualité et de traçabilité pour les laines françaises, de financer le développement d’un outil digital pour la filière, et d'accompagner de nombreux projets pilotes pour démultiplier les types de débouchés", nous indique le responsable. "L’aide va également permettre à certaines entreprises partenaires du Collectif Tricolor de financer des investissements de matériel pour renforcer certains maillons : collecte, lavage, filature, tricotage…"

Tricolor a notamment pour ambition de faire passer de 4 à 24% d’ici 2024 la part de laine produite et transformée en France. L'un des projets en cours est l'évaluation des qualités de laines françaises. Il faut en effet compter sur 58 races parmi les 14 millions de tonnes tondues chaque année en France.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com