×
Publicités
Publié le
12 mai 2023
Temps de lecture
2 minutes
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lamazuna est placée en redressement judiciaire

Publié le
12 mai 2023

Lamazuna, la société drômoise spécialisée dans la cosmétique solide et bio, a été placée en redressement judiciaire le 30 mars dernier par le tribunal de commerce de Romans-sur-Isère. Lancée il y a dix ans sans appui financier par Laëtitia Van de Walle, la société dont l’ambition est de démocratiser la cosmétique responsable et le zéro déchet a été impactée par la pandémie de coronavirus et la fermeture de ses magasins revendeurs, mais également par la concurrence de nouveaux acteurs.


Shampoing solide Lamazuna 9,90 euros - DR


En 2022, l’entreprise avait déjà dû réduire ses effectifs, passant de 70 à une trentaine de collaborateurs. Son chiffre d’affaires est pour sa part passé de 9 millions d'euros avant la crise sanitaire, à 3 millions d'euros. Bénéficiant d’une période d’observation de six mois renouvelable, la société, qui sappuie sur sa marque phare Lamazuna ou encore The Green Emporium conçue pour les grandes et moyennes surfaces, veut mettre à profit cette période pour grandir à l’export.

"Nous sommes en plein développement export mais tout est très long, même si nous commençons à voir les premiers résultats avec un contrat signé pour être présents dans tous les aéroports d'Europe cet été", indique Laëtitia Van de Walle à FashionNetwork.com, soulignant que la recherche d’investisseurs pourrait aussi être envisagée. L'entreprise pourrait aussi une nouvelle fois réduire ses effectifs pour équilibrer son activité.

Lamazuna, dont le siège social est situé dans un "éco-lieu" situé à Marches  et ayant nécessité un investissement de 6 millions d’euros, est présente chez près de 5.000 revendeurs.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com