Lancel amorce sa relance avec Barbara Fusillo au style

Lancel ouvre un nouveau chapitre de son histoire séculaire. L’historique griffe de maroquinerie française, passée en juin 2018 des mains du colosse du luxe suisse Richemont au groupe italien Piquadro, spécialisé dans les sacs pour business et voyage, amorce sa relance avec une collection plus ample et totalement renouvelée, qui sera dévoilée à Paris durant la Fashion Week de janvier 2019.


La marque de maroquinerie veut davantage jouer la carte de la saisonnalité. - lancel.com

« C’est une collection assez ample, qui marquera le nouveau cours de la maison sous l’égide de la directrice créative Barbara Fusillo », confie à FashionNetwork.com le fondateur et patron de Piquadro, Marco Palmieri. « Auparavant, la maison réalisait des produits qui étaient reconduits dans le temps. Il n’y avait pas de vraie nouvelle collection présentée à chaque saison. Nous avons introduit cette nouvelle logique », explique-t-il.

Barbara Fusillo est entrée chez Lancel en septembre 2017, soit quelques mois avant le rachat de la marque par Piquadro. Elle est restée à la tête de l’équipe de style. Diplômée de l’Istituto Marangoni puis de l’Accademia Italiana, la designer a notamment travaillé chez Prada pendant six ans, où elle s’est occupée des accessoires en maroquinerie de Miu Miu, avant de passer chez Marc Jacobs et puis d’arriver chez Lancel.

« Actuellement, les résultats de Lancel sont en ligne avec nos attentes. Pour l’instant, nous sommes focalisés sur l’offre, que nous sommes en train de restructurer », poursuit Marco Palmieri. La marque est distribuée à travers une soixantaine de magasins et corners. « Nous nous sommes réappropriés deux boutiques qui allaient fermer à Dubaï et Moscou », précise l’entrepreneur.

Parallèlement, le groupe aimerait mettre en valeur l’incroyable patrimoine de Lancel, dont les archives sont réunies à Paris, dans un hôtel particulier sis au 50 rue Ampère dans le XVIIe arrondissement, où la marque s’est installée en novembre 2012. Un musée itinérant va se mettre en place, avec notamment une tournée prévue en Asie, pour faire découvrir l’univers de la maison.

Alors qu’elle avait été achetée par Richemont en 1997, la marque de sacs à main fondée en 1876 à Paris par Angèle Lancel connaissait des difficultés depuis plusieurs années. En 2014, alors qu’elle cumulait les déficits, elle avait vu ses ventes fondre et avait fait appel pour se redresser à Marianne Romestain, qui vient de rejoindre les Galeries Lafayette.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresLuxe - AccessoiresLuxe - DiversNominationsBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER