×
Publicités
Publié le
23 déc. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lanvin a rouvert son magasin amiral parisien

Publié le
23 déc. 2021

Lanvin a soumis son historique adresse du 22 rue du Faubourg Saint-Honoré à un lifting en profondeur. C’est en ces lieux qu’a été fondée par Jeanne Lanvin en 1889 la maison parisienne, - à l’origine, une boutique de chapeaux. Devenue maman, la modiste s'était mise aussi à la couture pour habiller sa fille, jusqu’à créer sa propre maison de mode en 1909, rachetée en 2018 par la division mode et luxe du colosse chinois Fosun International, rebaptisée récemment Lanvin Group.


La façade du magasin porte-drapeau - Lanvin ph Kristen Pelou


Cette adresse mythique, avec en son cœur un escalier en bois sculpté et un ascenseur monumental en fer forgé, avait été aménagée au début du siècle dernier par Armand Albert Rateau, jeune décorateur diplômé de l’école Boulle, avec une enfilade d’alcôves ouvertes sur une boutique s’étirant en longueur.

Aujourd’hui, l’espace de 575 mètres carrés a été repensé par le directeur artistique Bruno Sialelli en préservant l’héritage Lanvin via la réinterprétation du style Art déco romantisé, qui a longtemps accompagné l’image de la maison, tout en se tournant "vers une épure avant-gardiste", comme le précise le label dans un communiqué.

Le styliste a collaboré avec l’architecte de la maison "pour harmoniser et ancrer l’univers Lanvin dans un contexte contemporain en exposant notamment des canapés de Joe Colombo, des frères Campana et de jean Michel Frank ainsi que des assises Paulin".


L'esprit Art déco d'origine a été préservé - Lanvin ph Kristen Pelou


A noter, la rotonde dorée à l’or fin et repeinte à la main d’une fresque noire, ainsi que la moquette graphique art déco noire et blanche. L’ascenseur d’origine a été reproduit à l’identique selon les dessins de Rateau, en fer forgé doré à l’or fin, tandis que les boiseries qui l’entourent ont été sculptées, reproduites et dorées, comme on pouvait les admirer à l’époque, note la griffe.
 
La boutique se déploie sur trois étages. Le premier niveau est consacré à la ligne féminine et aux accessoires, le deuxième à l’homme, et le troisième aux clientes spéciales, avec une "VIC Room" (Very Important Clientes), réservée aux rendez-vous privés "dans un univers couture sur-mesure". 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com