×
5 737
Fashion Jobs
Publicités

Lanvin ressuscite ses archives pour ses 130 ans

Publié le
today 9 déc. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A 130 ans, Lanvin n’a jamais paru aussi jeune. Fondée en 1889 à Paris, la plus ancienne maison de couture encore en activité redonne vie à ses archives, en ressuscitant tels quels certains de ses modèles du siècle dernier au look complètement actuel, à travers une initiative originale pour son anniversaire, qui sera célébré aussi avec une collection capsule et une exposition à Shanghai.


L’ensemble "Guilhem" d'inspiration Art déco de l'hiver 1920 - Lanvin


A la direction artistique depuis janvier, Bruno Sialelli a conçu cette collection "130th Anniversary" en restituant avant tout la modernité de Jeanne Lanvin. En plongeant dans les archives, il a ainsi sélectionné trois pièces d’exception signées par la fondatrice de la griffe, qui vont être rééditées à l’identique en édition limitée.

L’ensemble "Guilhem" de l’hiver 1920, avec notamment sa tunique en crêpe georgette aux manches décorées d’applications géométriques noires bordées de minuscules perles blanches et sa robe noire avec plastron Art déco, ainsi qu’une blouse en crêpe de soie et sequins dorés de l’été 1927 vont être répliqués chacun à 18 exemplaires, tandis que le manteau "Minuit" de l’été 1936 en broderies de bakélite ne sera proposé qu’en treize exemplaires.

Aux côtés de cette mini-collection baptisée "Reedition", une collection capsule dessinée par Bruno Sialelli va proposer une série de pièces très actuelles, telles que des robes longues en jersey, des tee-shirts, des sweat-shirts, des baskets, des jeans, des foulards, des sacs, des lunettes ou encore des chapeaux, reprenant des détails et motifs typiques de Lanvin ayant émaillé son histoire au début du siècle dernier.

A l’instar du célèbre dessin de "l’Ange" de la fin des années 1930, que la fondatrice reprit en s’inspirant des peintures du Quattrocento de Fra Angelico, ou encore le fameux bouchon doré du parfum Arpège, le logo d’origine "Jeanne Lanvin" avec son écriture cursive. Sera mis en avant aussi un imprimé d’inspiration asiatique des années 1920.

"Au total, 1000 pièces de prêt-à-porter et 800 pièces d’accessoires seront disponibles à partir de décembre dans les boutiques en Chine et sur le site lanvin.com", indique la griffe dans un communiqué. Cette collection permet de se  replonger dans l’esprit de la maison avec son esthétique Art déco combinant influences exotiques, ethnographiques, religieuses et médiévales. C’est aussi une bonne manière de faire connaître son histoire et son savoir-faire, en particulier en Chine, marché dans lequel la marque souhaite se développer en priorité.


Deux autres modèles de la collection anniversaire - Lanvin


Passée début 2018 aux mains du groupe chinois Fosun, via sa filiale Fosun Fashion Group, Lanvin, qui est désormais dirigée par Jean-Philippe Hecquet entend réaliser près de 35 à 40 % de ses ventes dans ce pays. C’est d’ailleurs Shanghai, où elle vient d’inaugurer un magasin amiral dans le centre BFC-Bund Finance Center (sa 7ème boutique en Chine), qu’elle a choisi pour présenter son exposition commémorative “Dialogues” auprès de la Fondation Fosun. Y seront présentés jusqu’au 9 février 75 modèles retraçant l’histoire du label.

Depuis l’entrée de Fosun, les équipes de style ont été notamment renforcées afin de mettre l’accent aussi sur les accessoires, qui devraient constituer un nouveau levier de croissance pour la marque avec pour objectif d'atteindre près de 50 % des ventes d’ici à trois ans.

Lanvin dénombre 26 boutiques et est commercialisée dans 30 pays, ses principaux débouchés étant les Etats-Unis, la Chine, l’Europe, en particulier France, Italie et Royaume-Uni, ainsi que le Moyen-Orient.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com