×
Publicités
Publié le
16 juil. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Last: la marque de maquillage longue tenue qui mêle technique et naturalité

Publié le
16 juil. 2021

Nouvelle entrante dans l’univers du maquillage longue tenue, Last, qui propose depuis son lancement en juin dernier une gamme de 18 références de mascara à cils et à sourcils et d’ombres à paupières, promet des produits sans transfert, résistants à l’eau mais aussi des formules à plus de 90% d’ingrédients d’origine naturelle. Cette performance, présentée comme inédite, repose essentiellement sur l’utilisation d’isododécane renouvelable. En effet, habituellement issue de la pétrochimie, cette molécule qui constitue jusqu’à 50% de la formule des produits longue tenue, est dans le cas de Last issue de la biomasse.
 

La gamme d'ombres à paupières de Last (24 euros, l'ombre de 5ml)


Car derrière Last se trouve Global Bioernegies, qui développe des hydrocarbures à partir de ressources renouvelables. La start-up française est d’ailleurs à l’origine du premier vol transfrontalier alimenté par une essence d’aviation renouvelable à 97%: un vol qui a aussi eu lieu en juin dernier.

Versant cosmétique, Last a donc développé une version biosourcée, réalisée à partir d’un processus de fermentation de ressources végétales, du fameux isododécane. Une découverte que le groupe côté en Bourse a décidé de dévoiler par le biais d'un lancement de marque, Last: "Le marché du maquillage longue tenue représente 4% en du marché de la cosmétique et nous sommes les seuls sur ce marché porteur à concevoir un isododécane renouvelable", indique Marc Delcourt le directeur général de Global Bioenergies dont l’actionnaire majoritaire, avec 14% du capital détenu, est le groupe L’Oréal.

Dès 2022, le groupe Global Bioenergies prévoit donc de vendre aux groupes et aux marques de cosmétiques son isododécane renouvelable dont Last semble être la meilleure démonstration.
 
"Avec Last l’idée est de remettre la science au cœur de la conception des produits et de ne pas l’opposer à la naturalité comme c’est souvent le cas", explique Romain Desfresnes, en charge de la stratégie, du marketing et de la communication de Last. La marque, qui pour ses débuts est vendue via son e-shop et qui travaille au développement d’une distribution sélective, a donc pris le parti de communiquer sur ses performances et ses couleurs, plus que sur ses formules.
 
Des formules composées de 90 à 99,8% d’ingrédients d’origine naturelle selon les produits et qui ne contiennent ni parfum, ni ingrédients controversés. Côté packagings, les flacons des ombres à paupières sont en verre et ceux des mascaras sont en plastique recyclé et leur brosse est biosourcée, issue de l’huile de ricin.
 
En septembre, Last qui devrait nouer prochainement un partenariat avec la plateforme de conseils beauté Jolimoi, lancera une gamme de 14 rouges à lèvres liquides combinant eux-aussi longue tenue et naturalité. En 2023, Global Bioernegies devrait se pencher sur les segments de la dermocosmétique et du capillaire.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com