Le Comité Colbert promeut l’excellence française dans le monde

Après des incursions en Russie, Chine, Inde, Moyen-Orient et Turquie ces dernières années, le Comité Colbert continue son périple pour porter l’image de la France dans le monde et défricher de nouveaux marchés potentiels pour ses 81 maisons membres. Il annonce notamment une série d’initiatives pour les six prochains mois.
 
Le luxe français met le turbo à l'international - Quentin Bertoux © Comité Colbert

Le marathon démarre dès le mois de juillet. L’association de promotion du luxe français rappelle dans un communiqué que plusieurs de ses maisons membres « accompagneront le président de la République en visite officielle les 3 et 4 juillet au Nigeria ». Un pays en lequel le Comité Colbert croit particulièrement, soulignant « le dynamisme du pays, sa richesse démographique et culturelle », qui en font « une destination d’avenir pour le luxe français ». 
 
Les Etats-Unis représentent une autre terre de conquête cette année, « à la fois marché majeur et encore à fort potentiel ». Le Comité Colbert s’intéresse en particulier à la Silicon Valley, dont le terroir se compose « d’une élite multiculturelle formant un écosystème spécifique dans lequel se croisent, notamment à Stanford, étudiants prometteurs, industriels et Venture Capitalists, tous mus par une volonté de changer le monde, valorisant la connaissance ». 

Pour intercepter cet univers à fort potentiel pour le Made in France, l’association va organiser en septembre un atelier-pilote avec des artisans français auprès des étudiants de la Stanford University de San Francisco. Dans un second temps, elle va inviter les entrepreneurs prometteurs et les jeunes professionnels de la Silicon Valley à Paris, pour leur faire découvrir les excellences locales à l’occasion du Festival Colbert « Les savoirs secrets du luxe français », les 3 et 4 décembre.
 
Autre destination, le Japon. En 2017, le Comité Colbert a organisé une exposition à Tokyo, « Rêver 2074 », où 50 artistes japonais de Geidai, l’université des arts de la capitale nippone, avaient été invités à proposer leur vision du luxe en 2074 en imaginant une œuvre d’art. La collaboration continue, cette fois entre la faculté des arts Geidai et les maisons françaises sur place. Ensemble, elles ont lancé le projet « L’Homme et la Nature », impliquant 12 jeunes artistes lauréats dont les travaux seront exposés à Tokyo en novembre.
 
Enfin, en 2015, l’Unesco a lancé avec le Comité Colbert une campagne internationale d’affichage #Engagéspourlepatrimoineetlacréativité, visant à sensibiliser le grand public à la promotion et à la protection du patrimoine culturel et de la créativité, ainsi qu’au respect de la propriété intellectuelle. Cette campagne est désormais relayée par l’Argentine, tient à faire savoir l’association française.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - AccessoiresLuxe - DiversBeauté - DiversArt de vivre - DiversIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER