Le Prix Woolmark voit plus grand avec un nouveau format

Le Prix Woolmark monte en puissance en renforçant son soutien aux jeunes créateurs. Alors que The Woolmark Company est présente au festival de Hyères ces jours-ci en tant que partenaire, elle annonce un important changement de format pour ce qui est de son propre concours international dédié à la jeune création, avec à la clé un nouveau prix et une importante augmentation de ses dotations.


Quelque-uns des finalistes européens - woolmarkprize.com

A partir de cette édition 2017/18, le Wolmark Prize va introduire le prix de l’Innovation. Une initiative qui fait écho à celle d'autre concours prestigieux, celui de l'Andam, qui vient lui aussi de créer un prix dédié à l'innovation. Pour Woolmark, l'objectif est de pousser les concurrents à être plus expérimentaux et encourager les entreprises textiles à développer des tissus et des fils de laine innovants. Il récompensera le designer qui se sera montré le plus avant-gardiste en la matière.

Le gagnant de ce nouveau prix, remis à l’un des 12 finalistes mondiaux, recevra 100 000 dollars australiens (soit 68 542 euros) ainsi qu’un accompagnement commercial, tandis que son partenaire tisseur bénéficiera du soutien de The Woolmak Company  pour le promouvoir dans le monde, indique dans un communiqué l'autorité mondiale de la laine issue de l’Australian Wool Innovation (AWI), qui détient la marque de cette fibre textile.

Autre grand changement, la dotation financière du concours. Bonne nouvelle pour les participants, la contribution qui était octroyée auparavant aux seuls vainqueurs régionaux va être élargie à tous les finalistes. Quant au prix final, il va doubler ! Les futurs lauréats des catégories homme et femme empocheront ainsi 200 000 dollars australiens, contre 100 000 auparavant.

Par ailleurs, « les 65 candidats des six régions (Australie, Asie, Europe, Iles Britanniques, Moyen-Orient et Etats-Unis) recevront 2 000 dollars australiens pour développer leur silhouette en vue des finales régionales qui se tiendront en juillet à Dubaï, Londres, Milan, New York, Séoul et Sydney ». Par la suite, les vainqueurs régionaux auront chacun 70 000 dollars australiens (contre 50 000 dans les éditions précédentes) pour réaliser la collection capsule qu'ils présenteront lors de la finale.

En attendant, le Prix Woolmark 2017/18 a sélectionné pour l'heure 19 talents pour la finale européenne, qui représenteront le Vieux Continent dans cette compétition intercontinentale.

Les candidats en lice dans la catégorie prêt-à-porter féminin sont Wim Bruynooghe (Belgique), Mark Kenly Domino Tan (Danemark), Vladimir Karaleev (Allemagne), Brognano (Italie), Aika Alemi (Kazakistan), David Laport (Pays-Bas),  Tereza Rosalie Kladosova (République Tchèque), Moisés Nieto (Espagne) et Bashaques' (Turquie).

La compétition dédiée au prêt-à-porter masculin se jouera pour sa part entre Arte Antwerp (Belgique), 22/4 (Allemagne), Icosae (France), Miaoran (Italie), Jazz Chris (Pays-Bas), Miro Sabo (République tchèque), NEO design (Serbie), Palomo Spain (Espagne), L’Homme Rouge (Suède), et MiiN (Turquie).

Les vainqueurs de la finale européenne seront présentés en juillet à Milan.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterTextileMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversCréation
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER