Le Qatar veut investir 35 milliards de dollars aux Etats-Unis

Le Qatar prévoit d'investir 35 milliards de dollars (31 milliards d'euros) aux Etats-Unis au cours des cinq prochaines années, a annoncé lundi son fonds d'investissement souverain.

Harrods est passé sous pavillon qatari en 2010. - Harrods

L'Autorité des investissements du Qatar (QIA) a également annoncé l'ouverture d'un bureau permanent à New York, « signe de sa confiance dans les perspectives de l'économie des Etats-Unis et de l'Amérique en général », selon un communiqué.

Ce bureau permettra à QIA de « développer son portefeuille mondial d'investissements alors que l'Etat du Qatar s'est engagé à investir 35 milliards de dollars aux Etats-Unis au cours des cinq prochaines années », a-t-elle précisé.

Doha restera engagé dans ses projets en Europe, en Asie et au Moyen-Orient.

« Le bureau de New York sera parfait pour promouvoir de nouveaux partenariats alors que nous continuons à étendre notre implantation géographique, à diversifier nos investissements et à chercher une croissance durable », a expliqué le président de QIA, le cheikh Abdallah Ben Mohammed Ben Saoud al-Thani.

Le portefeuille de l'Autorité des investissements du Qatar est évalué à un montant compris entre 256 milliards et 334,1 milliards de dollars (229 et 298 milliards d'euros), selon les sources.

Elle possède entre autres le célèbre grand magasin Harrods à Londres et détient des parts importantes dans la chaîne de supermarchés britannique Sainsbury's ainsi que dans la Bourse de Londres.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - DiversIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER