Le Tanneur se teste sur le marché chinois

Le Tanneur, qui a fêté ses 120 ans en 2018, se teste prudemment sur le marché chinois. La marque de maroquinerie française vient en effet d’ouvrir un magasin virtuel sur Tmall, la plateforme de vente en ligne chinoise, propriété d’Alibaba.


A l’occasion des 120 ans de Le Tanneur, le porte monnaie sans couture emblématique se mue en sac à main, le 1898 - Le Tanneur

Revendiquant respectivement plus de 36 000 et 28 500 abonnés sur les réseaux sociaux chinois Weibo et WeChat, Le Tanneur propose sur Tmall une sélection de pièces de sa collection printemps-été 2019 et certains de ses modèles de sacs iconiques comme le 1898. Des modèles plébiscités par la clientèle locale. Ce n'est pas la première fois que Le Tanneur se lance sur le marché chinois puisque la marque y a été présente en multimarques dès 2006, un test qui a duré une poignée d'années puis s'est achevé.

Aujourd'hui, Le Tanneur compte en France 65 magasins (en incluant les corners en grands magasins) où elle réalise encore 90 % de ses ventes. La marque est également présente dans une trentaine de pays dont l'Algérie ou le Luxembourg.

Contrôlée depuis la mi-juin 2017 par Tolomei, société française présente au capital de marques de maroquinerie comme Renaud Pellegrino ou PK-214, le groupe Le Tanneur, qui regroupe les marques Le Tanneur, Socco ainsi qu’une activité de sous-traitance, a enregistré au premier semestre de l’exercice 2018, le dernier publié, un chiffre d’affaires de 27 millions d’euros, contre 25,8 millions au cours de la même période un an plus tôt.  

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER