×
Publicités
Publié le
1 juil. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le big data : un nouvel outil marketing de choc à manier avec prudence

Publié le
1 juil. 2014

A l’heure de l’hyperdata, les données disponibles concernant les consommateurs sont nombreuses et représentent une véritable mine d’or pour les marques, a expliqué Alexandra Jubé, chef de projet prospective & digital senior chez NellyRodi, à l'occasion de l'après-midi "Creative journey", organisée par l'agence de style et prospective.

Pinterest permet de repérer facilement les tendances.

Ainsi, l’émergence du quantified self – le mouvement qui regroupe les outils, les principes et les méthodes permettant à chacun de mesurer ses données personnelles, de les analyser et de les partager – permet aux marques d’obtenir des informations très précises sur les comportements d’achat des consommateurs.

Les marques peuvent donc utiliser ces données autant pour le marketing ciblé que pour l’élaboration d’une offre en totale adéquation avec les envies des consommateurs.

Parmi ces nouveaux outils pointus et parfaitement adaptés aux besoins des marques : les Beacons.

Ces petits capteurs sans fil, à basse consommation d’énergie et facilement dissimulables, utilisent les capacités Bluetooth des smartphones et autres tablettes pour identifier puis localiser les personnes présentes dans une boutique.

En plus des bons de réduction, ils peuvent être utilisés pour récompenser les clients les plus fidèles, en leur offrant des cartes cadeaux. Ils permettent également de capter des données sur les comportements et parcours des acheteurs.

En outre, ils mesurent le nombre de personnes présentes en magasin, déterminent les rayons les plus fréquentés et délivrent plus d’informations sur la démographie de leur clientèle.

D’autres outils comme Pinterest demandent également à être évalués à leur juste valeur par les marques.

Ainsi, le réseau social américain permet par le biais de ses moodboards (tableaux d’images) de donner une idée de la tendance et des envies des consommateurs.

Selon Lucie Marquet, marketing manager France de Pinterest, "les marques doivent repérer les nouveaux influenceurs sur Pinterest car ils permettent de sentir facilement les nouvelles tendances. L’objectif est ensuite de réduire au maximum le délai entre le like et le buy".

Au final, en croisant les nombreuses données fournies par ce type d’applications, il semble dorénavant facile d’identifier et d’anticiper les besoins et envies des consommateurs.

L’assurance pour les marques de créer des bestsellers ? Rien n’est moins sûr selon l'un des intervenants.

En effet, si le big data génère effectivement des informations prédictives, les marques ne doivent pas pour autant oublier la notion de créativité. Les consommateurs aiment être surpris, il est donc nécessaire de trouver un équilibre entre big data et création, sous peine d’obtenir l’effet contraire : la baisse des ventes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Distribution