×
Publicités
Publié le
13 avr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Bon Marché se mue en salle de spectacle vivant à la rentrée

Publié le
13 avr. 2022

Alors que les points de vente se muent de plus en plus en lieux d'exposition et d'expérience, le Bon Marché pousse la démarche un cran plus loin cette année. Du 2 septembre au 30 décembre, le grand magasin parisien ouvrira ses portes à la nuit tombée, pour un spectacle immersif se déployant dans ses allées. Une pièce de théâtre historique qui s'intitule "Au Bonheur des Dames", en référence au roman d'Emile Zola publié en 1883. L'écrivain s'est notamment inspiré du Bon Marché, créé par Aristide et Marguerite Boucicaut en 1852.


L'affiche de de l'événement, mis en scène par Juliette Colin, d'après un scénario de Toni Avenard. - DR


"Qui n’a rêvé de se laisser un jour enfermer dans un grand magasin, après l’heure de fermeture ?", introduit avec malice le grand magasin, qui a collaboré avec Crumble Productions pour mettre sur pied cette pièce faisant écho à son histoire et à son titre revendiqué de plus vieux grand magasin du monde.

Les vendredi et samedi soir, à 20h30, les portes du grand magasin de la rive gauche seront ouvertes à une poignée de spectateurs (par groupes de 25 personnes), qui pourront évoluer au milieu des 30 comédiens. Ces derniers camperont, dans la pénombre, les différents personnages de ce classique de la littérature. Alors qu'un évènement tragique se produit lors d'une grande fête, le visiteur est amené à arpenter le grand magasin en quête du coupable. Une véritable énigme à résoudre.

"Cette expérience inédite révolutionne les codes de la pratique scénique traditionnelle en plaçant le spectateur au cœur de l’histoire. En effet, la scène ne se limite plus à un plateau sur lequel se produisent les acteurs face à un public assis, elle s’étend sur un étage du magasin, permettant ainsi au public de déambuler librement dans un décor grandeur nature", précise le Bon Marché. Les réservations sont d'ores et déjà ouvertes, à un prix fixé à 75 euros par personne.

Au fil des années, le grand magasin a intensifié ses temps forts, avec de grandes expositions thématiques, souvent accompagnées de loisirs et de divertissements (atelier tatouage, concerts…). Dernier en date? En février, l'artiste Philippe Katerine a déployé son courant le 'mignonisme', dont les bonhommes roses resteront en place jusqu'au 24 avril.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com