×
Publicités
Publié le
18 déc. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le boycott de l'angora se répand parmi les marques

Publié le
18 déc. 2013

Le liste de marques annonçant un boycott de l’angora se prolonge. Après Topshop, Esprit et IC Companys, ce sont les Britanniques Marks & Spencer, Asos et Next qui se joignent au Suédois H&M. La conséquence d’une vidéo publiée par la PETA, association de défense des animaux, montrant des lapins écorchés vifs.


La vidéo à l'origine de la polémique est visible sur le site de l'association PETA. Attention: ces images sont déconseillées aux âmes sensibles.

La sanglante méthode dénoncée par la PETA permettrait d’obtenir un angora à poils plus longs et de meilleure qualité qu’avec une tonte ou une épilation. H&M avait dans un premier temps assuré ne se fournir que dans des fermes régulièrement contrôlées et respectueuses du bien-être des animaux. Mais le géant de la distribution a finalement emboîté le pas à d’autres marques suédoises, Lindex, Gina Tricot et MQ, qui avaient annoncé un boycott de la matière.

A l’international, Topshop, Esprit et IC Companys, ou encore Stella McCartney, Whistles et Calvin Klein ont fait connaitre des positions similaires. La PETA ne cesse cependant pas ses critiques, Marks & Spencer, H&M et Next étant notamment accusés de poursuivre la vente des pièces en angora déjà en stocks.

L’absence de réaction du côté de l’Américain Gap est également pointée du doigt, tandis que Zara est pris à partie sur son mur Facebook par de nombreux consommateurs pro-boycott.

Quelque 90 % de la production mondiale d’angora seraient effectués en Chine, où la vidéo a été réalisée par la PETA. La population locale de lapins angora serait de 50 millions. Un kilo de la précieuse matière se négocie entre 26 et 33 euros, pour une production nationale estimée à plus de 4 000 tonnes.

La Chine ne prévoit aucune condamnation pour le mauvais traitement des animaux de ferme, outre quelques sanctions symboliques dans le cas de normes spécifiques. Une loi rédigée en 2009 n’a jamais été adoptée par le gouvernement central.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com