×
5 679
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
27 nov. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le calendrier Pirelli par Peter Beard

Publié le
27 nov. 2008

Pour l’édition 2009 du célèbre calendrier Pirelli, c’est au tour de Peter Beard de nous émerveiller. Après la Chine avec Patrick Demarchelier qui nous a fait voyager à Shanghaï l’année dernière, destination vers une terre authentique et ancestrale : Abu Camp et Jack’s Camp au Botswana. Mais si on ne peut faire l’impasse sur la beauté des clichés de l’artiste, demeure la prise de conscience des dommages causés par les caprices de l’Homme. Car là est le message du fameux calendrier, lui-même symbole du temps qui passe.


Source : Calendrier Pirelli 2009, photographié par Peter Beard

« Ma véritable préoccupation, confie Peter Beard, est la destruction de la nature au niveau global. Nous avons complètement oublié sur quoi se base l’évolution et à quel point la diversité de la nature est importante. Tel est le concept qui est à la base de la survivance ».


Source : Calendrier Pirelli 2009, photographié par Peter Beard

Sous son objectif, les sept mannequins, si fragiles aux côtés des éléphants, semblent retourner à l’état sauvage. Il faut dire que le décor, criant de sincérité, s’y prête. « L’auteur a voulu représenter la nature […], comme une source à la créativité infinie qui établit les rythmes et les lois selon lesquels toute chose doit trouver son commencement et sa fin. A travers l’objectif de Beard, la nature lance un cri de colère et elle se rebelle face à l’incapacité de l’homme d’allier le développement et la croissance avec sagesse et dans le respect de toutes les diversités », explique Pirelli.


Source : Calendrier Pirelli 2009, photographié par Peter Beard

Daria Werbowy, Emanuela de Paula, Isabeli Fontana, Lara Stone, Rianne Ten Haken, Malgosia Bela et Mariacarla Boscono « se présentent telles des figures nées du ventre de la nature, héroïques, pleines de force, marquées dans les traits et fortes dans les mouvements, comme des statues symbolisant la créativité et la capacité de la nature de se régénérer ».


Source : Calendrier Pirelli 2009, photographié par Peter Beard

Les cinquante-six planches du calendrier vont au-delà de la simple photographie. Collage dense d’images, citations et remarques de Peter Beard en font un véritable outil de communication sur les responsabilités qui sont les nôtres face à notre planète.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com