×
Publicités

Le CETI et Okaïdi lancent un tee-shirt à base de 60% de fibres recyclées

Publié le
2 sept. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Okaïdi, la marque/enseigne de mode enfantine du groupe Idkids, s’associe au Centre de recherche appliqué et d'innovation textile (CETI) pour lancer une première série de deux tee-shirts en coton recyclé. Disponible dans les boutiques Okaïdi et sur son site marchand à compter du 15 septembre cette collection pour fillettes et garçons propose un produit conçu en fil 100 % coton, composé à 60 % de fibres issues du recyclage de vêtements usagés en coton et 40 % de fibres de coton vierge issues de l'agriculture biologique. Une alliance présentée comme une première en Europe.


Le Centre européen des textiles innovants (Ceti) a conçu un procédé permettant de recycler mécaniquement les fibres textiles courtes comme le coton. - CETI


"Ce taux de fibres recyclées est une prouesse technique. Il résulte d'un travail de R&D de trois ans au sein du démonstrateur de recyclage mécanique du CETI, soutenu par le comité stratégique de filière Mode et Luxe et inauguré en septembre 2019 avec plus de 250 acteurs de la mode et du textile", indique le CETI.

Les vêtements usagés ont été fournis par TEXAID, une société suisse spécialiste de l’économie circulaire, la filature et le tricotage sont le travail de deux ateliers des Hauts-de-France, Textile des Dunes, Manufacture Française du Textile. Enfin, le CETI a réalisé le suivi qualité au niveau du fil grâce à son laboratoire et sa filature.


Le tee-shirt conçu par le CETI pour Okaïdi - CETI


L’objectif du CETI et d’Okaïdi est de réduire l’impact environnemental de la production de textile en proposant une alternative à l’utilisation de coton vierge, en valorisant  entre autres, un gisement de vêtements usagés de proximité.

Ce nouveau procédé permet notamment de réduire la quantité de coton cultivé, donc de réduire dans la foulée la pollution des sols et la consommation d'eau. Il permet également de supprimer ou de simplifier l'étape de teinture et d'ennoblissement. Aujourd’hui mature, ce procédé permet désormais de travailler sur d'autres matières en mélange ou en 100%.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com