×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
30 août 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le CFDA fait le bilan d’une année particulièrement complexe pour la mode

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
30 août 2021

Le CFDA (Council of Fashion Designers of America, conseil des designers de mode américains) vient de publier son rapport 2020, rappelant les mesures prises pour soutenir l’industrie de la mode aux États-Unis face à la pandémie de Covid-19.


Tom Ford est le président du CFDA - Photo: CFDA


L’organisme a notamment transformé le CFDA/Vogue Fashion Fund 2020 en initiative solidaire, intitulée "A Common Thread". Ce projet lancé en mars 2020 était destiné à sensibiliser le public et à lever des fonds pour les membres de la communauté de la mode américaine, à travers une série de vidéos racontant l’histoire de personnes affectées par la crise sanitaire.
 
Parmi les donateurs participants, Ralph Lauren a notamment fait une contribution initiale d’1 million de dollars au projet. Le programme Elaine Gold Launch Pad, en collaboration avec l’Accessories Council et le CFDA, a quant à lui fait un premier don de 250.000 dollars en s’engageant à reverser la même somme ultérieurement, soit une contribution totale de 500.000 dollars.

La Fashion Manufacturing Initiative (FMI) du CFDA, de son côté, s’est alliée avec la New York City Economic Development Corporation pour faire don de 500.000 dollars à A Common Thread, avec la condition de réserver cette somme aux entreprises basées à New York et à leurs employés. Amazon Fashion a contribué à hauteur de 500.000 dollars, en s’alliant avec Vogue et le CFDA pour créer Common Threads: Vogue x Amazon Fashion, une vitrine digitale permettant aux créateurs américains de présenter leurs collections actuelles.
 
Parmi les autres donateurs, on trouve notamment Michael Kors, Kering, la Coach Foundation, Nordstrom, Instagram, John Ive, Tom Ford, Tory Burch et Pierre-Yves Roussel, LVMH, Thom Browne New York et la fondation Natasha et Adar Poonawalla.
 
Au total, A Common Thread a réussi à lever 5,1 millions de dollars redistribués à plus de 160 créateurs, marques, distributeurs, fabricants et associations. Les bénéficiaires sont nombreux, mais 1 million de dollars a notamment été alloué à Icon360, l’association à but non lucratif fondée par Brandice Daniel de Harlem’s Fashion Row pour offrir une aide sans compensation aux designers de couleur durant la pandémie.
 
L’impact social et la diversité étaient aussi au cœur du combat du CFDA en 2020, une année où les inégalités raciales aux États-Unis ont été rendues particulièrement visibles par la mort brutale de George Floyd et les événements qui ont suivi.
 
En juin, le président du CFDA Tom Ford et le PDG de l’organisme Steven Kolb ont révélé de nouveaux projets centrés sur la diversité pour le secteur de la mode au niveau national. Un programme d’emploi a permis aux talents issus de la communauté noire de bénéficier de facilités d’embauche dans tous les secteurs de la mode, et des programmes de tutorat et de stage ont été proposés aux étudiants et aux jeunes diplômés de couleur. Les membres du CFDA ont aussi reçu une formation portant sur la diversité et l’inclusion, et des donations ont été faites à NAACP et Campaign Zero.
 
Ce premier projet a donné lieu au lancement de CFDA Impact, dont la mission consiste à "identifier, mettre en lien, soutenir et encourager les créatifs et les professionnels noirs et métis dans la mode".
 
Fondée par la mannequin et activiste Bethann Hardison avec le soutien du CFDA, l’association à but non lucratif The Designers Hub, accompagnant les créateurs noirs et les marques fondées par des personnes noires, a reçu des fonds de la part d’A Common Thread et de Tom Ford International afin de décerner des bourses à 10 créateurs.


Bethann Hardison, la fondatrice de The Designers Hub - Photo: CFDA


Le CFDA gère également la Fashion Week de New York et a aussi dû résoudre l’épineux problème de l’organisation d’un événement majeur du secteur malgré les restrictions sanitaires empêchant la tenue d’événements physiques. L’organisation s’est dotée de Runway360, une plateforme digitale développée en moins de quatre mois en collaboration avec l’agence créative De-Yan.
 
Lancée à temps pour la Fashion Week de septembre 2020, la plateforme Runway360 a été étrennée par 82 marques participantes, un chiffre qui est même monté jusqu’à 133 durant la semaine du commerce. La plateforme se positionne comme l’unique lieu de rencontre pour les marques et les designers souhaitant mener à bien leurs lancements de collections, tout en fournissant un espace digital où différents acteurs de l’industrie peuvent interagir et découvrir de nouvelles collections tout au long de l’année.
 
"Lorsque je suis devenu président du conseil du CFDA en 2019, personne n’aurait pu prédire qu’une pandémie nous attendait. Le Covid-19 a pris en otages nos vies et nos entreprises et a frappé la mode sous tous les angles", regrette Tom Ford dans sa lettre d’introduction du rapport annuel.
 
"Je suis fier du soutien apporté à la mode américaine par le CFDA à tous les niveaux", ajoute-t-il. "Nous avons la possibilité de reconstruire la mode américaine et d’en faire une industrie de pointe et d’avenir. Ce n’est que le début".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com