×
Publicités
Publié le
15 juil. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le chanvre de Plasticana s’invite chez Acoté

Publié le
15 juil. 2014

Précurseur dans le domaine du chanvre, d’abord avec la marque italienne OXS, pour laquelle il crée en 1997 une collection de chaussures en toile de chanvre, André Ravachol lance en 1998 la marque Plasticana en produisant ses premières semelles en chanvre. "Le principe est simple, explique le créateur, réduire dans les plastiques l’usage du pétrole en en remplaçant une partie par du carbone renouvelable issu de la photosynthèse : le chanvre. Cuisiné au chanvre, le plastique – toujours recyclable – se caramélise pour arriver à ce coloris marron."

Le fruit de la collaboration Acoté-Plasticana


Depuis plus de 15 ans, la marque conçoit donc ses collections à base de plastique au chanvre (chaussures pour la plage, bottes, sabots…), la partie chaussure ayant été rachetée par le groupe Humeau-Beaupreau (Boppy, Méduse…) en 2008, et totalise plus de 200 points de vente dans le monde, une vingtaine en France, 90 % des produits étant distribués dans des concept-stores, notamment au Japon, à la Trésorerie à Paris, dans des structures militantes écologiques et sur le site internet www.kenka.fr.

La maroquinerie reste quant à elle sous la direction d’André Ravachol qui, après une ligne de sacs cabas recyclables et rigides, vient de présenter au Who’s Next le développement du premier sac à main en plastique au chanvre commercialisé par la marque Matlama, et mène avec les Ateliers Grégoire un projet de développement en maroquinerie et tapisserie.


Enfin, la première bottine élastique Plasticana co-brandée avec Acoté, la ligne plus jeune et moins chère de Cotélac, sera disponible en magasins à partir de la fin du mois d’août et sera vendue au prix de 75 euros.

Alexis Chenu

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com