×
6 060
Fashion Jobs
SANDRO
Responsable Qualité H/F
CDI · PARIS
BYREDO
Demand Planner
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Printemps Nation H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Marketing et Services Printemps Vélizy 2 H/F
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
MARIA GALLAND PARIS
International E-Commerce Manager
CDI · PARIS
MARIA GALLAND PARIS
International Traffic Acquisition & CRM Manager M/W/D
CDI · PARIS
PLACE DES TENDANCES
Coordinateur CRM H/F
CDI · PANTIN
PLACE DES TENDANCES
Développeur Front H/F
CDI · PANTIN
BA&SH
Responsable Coordination Visual Merchandising Opérationnel f/h
CDI · PARIS
HERMES COMMERCIAL
Chargé(e) de Formation & Qualité Fonctionnelle Des Solutions Retail H/F
CDI · PARIS
GROUPE RAND
Responsable Marketing en CDI
CDI · PARIS
VERTBAUDET
Responsable Des Ressources Humaines (f/h) - CDI
CDI · TOURCOING
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Espace Service (Chaîne) H/F
CDI · NANCY
CALZEDONIA SIEGE
Responsable Recrutement et Marque Employeur (f/h) - Paris 9(e)
CDI · PARIS
INSTITUT KARITE PARIS
Acheteur / Acheteuse
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Office Manager (H/F)- Accessoires de Mode/Chaussures - CDI - Paris
CDI · PARIS
MAISON KITSUNÉ
Chargé.e d’Acquisition & Trafic
CDI · PARIS
MAISON FRANCIS KURKDJIAN
Chef de Projet Développement Packaging H/F
CDI · PARIS
LORDS & FOOLS
Responsable de Production
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Chef de Projet CRM Animation H/F
CDI · PARIS
CITADIUM
Gestionnaire E-Commerce H/F
CDI · PANTIN
CITY ONE
Office Manager H/F
CDI · PARIS
Par
AFP
Publié le
23 juin 2006
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le chapeau de cow-boy reste l'icône de l'ouest américain

Par
AFP
Publié le
23 juin 2006

DALLAS (Etats-Unis), 23 juin 2006 (AFP) - Peu de symboles incarnent aussi bien l'Amérique que le chapeau de cow-boy. Plus futile qu'utile dans un environnement urbain climatisé, le Stetson, créé il y a 150 ans, reste arboré, dans l'ouest américain, par les "ranchers" comme par les hommes d'affaires.


Les "Stetson" sont achevés dans l'usine du gorupe Hatco à Galrand - Photo Jeff Haynes/AFP

Après le succès mondial du film "Brokeback Mountain", le western homosexuel d'Ang Lee, le couvre-chef des gardiens de troupeau est redevenu tendance, symbole de grands espaces et de liberté, après avoir quelque peu souffert de l'image donnée dans les années 80 par le cynique JR Ewing assoiffé de pouvoir et d'argent, dans la série télévisée Dallas.

"Je pense que le chapeau de cow-boy apporte un peu de courtoisie et de civilité à la vie", déclare à l'AFP le porte-parole de l'usine Stetson près de Dallas, Matthew Ranch. "En tous cas, plus qu'une casquette de base-ball ne le fera jamais".

Bien que la marque ait accordé des licences à plusieurs fabricants dans le monde, les authentiques Stetson, surnommés les "patrons de la plaine", sont encore fabriqués à la main dans cette usine, qui appartient au groupe Hatco.

Un million de chapeaux en paille ou en feutre y sont produits par an, sous la marque Stetson, Resistol, et Charlie One Horses. Mais il reste beaucoup d'autres fabricants aux noms moins mythiques qui produisent des chapeaux de cow-boys, aux Etats-Unis, au Mexique ou .. en Chine.

Pour fabriquer le feutre, il faut d'abord de la fourrure, dont on reconnaît l'origine à un sigle sur l'étiquette: un 4X est généralement entièrement réalisé en poil de lapin, un 10X est composé de 50 % de lapin et 50 % de castor et un 100X est tout en castor.

Le feutre est teint et le ton est égalisé grâce à une poudre que l'on fait pénétrer à la main dans la masse de poils. Une fois agrégés, graissés et poncés au papier de verre, les poils sont devenus du feutre, à la fois plus solide et plus léger que n'importe quel autre matériau.

Le chapeau est ensuite mis en forme à la vapeur sur un modèle de tête, puis durci sur une machine qui envoie de la gomme-laque sur les bords. Il ne reste plus ensuite qu'à coudre une doublure à l'intérieur.

Pour un véritable Stetson, les prix démarrent à 150 dollars pour un 4X en feutre de lapin, et peuvent dépasser 5 000 dollars pour un chapeau en castor et chinchilla incrusté de diamants, fait sur mesure. Dans d'autres marques moins connues, on peut trouver un chapeau de cow-boy (made in America) à partir de 40-50 dollars.


Une ouvrière de la Hatco Company au Texas - Photo : Jeff Haynes/AFP

Même s'il est encore perçu à l'étranger comme le symbole du Texan, il est porté partout dans l'ouest du continent, de Tijuana au Mexique, à Calgary au Canada, en passant par Tombstone (Arizona), rendue célèbre par la fusillade de OK Corrall, ou Brokeback Mountain dans le Wyoming.

Hollywood a nettement contribué à populariser le couvre-chef, inventé vers 1860 par John B. Stetson pour se protéger de la pluie, du soleil et du vent, mais aussi, parfois, transporter de l'eau de la rivière, ventiler un feu de camp, ou aider à repousser une vache ou un veau éloigné du troupeau.

John Travolta dans le film Urban Cowboys en 1980 avait notamment eu un impact déterminant sur la mode, ainsi que John Wayne et Henry Fonda.

"Nous observons une augmentation (des ventes) lorsque la culture populaire nous rattrape, mais nous avons des clients fidèles qui porteront toujours un Stetson ou un Resistol: les sportifs de rodéo, les ranchers, les hommes d'affaires de l'ouest", souligne M. Ranch. Ainsi que les forces de l'ordre, des Rangers du Texas à la police montée canadienne, dont l'uniforme rouge inclut un Stetson à bord plat de couleur noire.

Par Donnie SNOW

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.