×
Publicités
Auteur :
Publié le
28 mars 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Chic quitte Pékin pour Shanghaï

Auteur :
Publié le
28 mars 2014

Changements au Chic. Le salon quitte la capitale chinoise et se déroulera en 2015 en même temps qu’Intertextile, à Shanghaï. Il passe pour l'occasion de 4 à 3 jours.

Un choc pour la planète pékinoise de la mode sans doute. Après Intertextile, qui a fait le choix dès cette année de ne plus organiser d’édition dans la capitale chinoise, suivant d’ailleurs Première Vision, c’est au tour du Chic de quitter la ville pour Shanghaï et de confirmer nos informations parues jeudi 27 mars dans FashionMag Premium. Un déménagement qui aura lieu dès 2015.

Dapeng Chen, vice-président exécutif de la China National Garment Association,


Après 22 années à Pékin, la manifestation se déroulera l’année prochaine donc dans la métropole réputée plus mode et qui accueille déjà, outre Intertextile, Interfilière, Première Vision, TheMicam… "Nous avons écouté les avis de nos exposants", résume Dapeng Chen, vice-président exécutif de la China National Garment Association, actionnaire majoritaire du salon (China World Trade Center et le CCPIT sont les deux autres actionnaires).

Le Chic, parallèlement, change ses dates également et sa durée. Il se déroulera en même temps qu’Intertextile, à la mi-mars, sur trois jours au lieu des traditionnels quatre jours. Le rendez-vous de Messe Frankfurt et le Chic se partageront le nouveau parc des expositions, qui s’étend sur 400 000 mètres carrés, et devrait être prêt fin 2014. A titre de comparaison, le nouveau centre pékinois ne dispose que d’un peu plus de 100 000 mètres carrés. "Ce sont deux salons indépendants sur le même lieu", commente Dapeng Chen.

De son côté, le Chic a pour objectif bien sûr d’augmenter le nombre d’exposants. Une nouvelle organisation serait également envisageable. Aujourd’hui, le salon est segmenté, outre les pavillons nationaux, en mode femme, homme, enfant et cuir/fourrure. Demain pourrait se faire une segmentation plus européenne, c’est-à-dire selon les styles.

"Il y a des réflexions pour rendre le salon plus attractif. La distribution évolue en Chine. Avant, on venait au Chic pour trouver des partenaires franchisés ou des agents… Or, le nombre de multimarques augmente. Nous allons faire un travail aussi de recherche pour cibler davantage les multimarques, les department stores et les e-commerçants", poursuit le patron du salon.

En toute logique, le salon, qui n’a qu’une session annuelle, devrait en faire une deuxième à terme pour le printemps/été. Des réflexions sont en cours pour 2016 ou 2017.

Quant au Chic Young Blood, qui avait été annoncé comme le rendez-vous mode jeune, il se tiendra bien en octobre pendant la Fashion Week de Pékin. Mais le concept est devenu davantage événementiel pour faire la promotion de jeunes marques locales.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com