×
Publicités
Publié le
26 juil. 2016
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Chinois Septwolves s’attaque à l’Europe en partant de Milan

Publié le
26 juil. 2016

Septwolves avance ses pions en Europe. Après avoir fait un premier essai l’an dernier en Italie, en présentant ses collections à Florence et Milan, la marque de sportswear chic pour homme du groupe chinois Fujian Septwolves Industry est revenue dans la capitale lombarde lors de la Fashion Week de juin avec un défilé remarqué.

L’occasion pour ce colosse de l'habillement de resserrer ses contacts avec de potentiels partenaires sur le Vieux Continent.

Septwolves a défilé à Milan en juin dernier


« Nous avons choisi Milan car c’est un point de référence pour la mode masculine. C’est aussi le lieu idéal pour avoir des échanges avec le monde fashion et engranger de nouveaux partenariats », explique à FashionMag le fondateur et président du groupe, Zhou Shao Xiong.

« Nous sommes ici non seulement pour promouvoir notre marque, mais aussi pour investir dans des labels européens, surtout italiens, qui soient porteurs d’un style unique et d’une grande tradition », poursuit-il, assurant « avoir eu des contacts avec plusieurs sociétés ».

Fujian Septwolves Industry, qui est aussi un distributeur (il a piloté entre autres Versace et Canali en Chine), s’intéresse à la mode masculine dans le segment du luxe abordable et cherche à nouer des collaborations également avec de jeunes créateurs italiens ou autres désireux de se développer dans l’Empire du Milieu.

Le groupe est né en 1990 comme producteur spécialisé dans les vestes. Coté à la Bourse de Shenzhen, il possède trois centres de recherche et développement à Shanghai, Tokyo et Hong Kong, ainsi qu’un studio créatif à Milan.

Septwolves, printemps/été 2017


Surnommé le « roi de la veste », Fujian Septwolves Industry a grandi en étoffant son offre avec une garde-robe complète pour homme, se distinguant par sa fabrication de qualité.

« Nous détenons aujourd’hui sept marques, pour la plupart de menswear, mais nous sommes actifs aussi dans le prêt-à-porter féminin. Le groupe dans son ensemble réalise près de 1 milliard d’euros de chiffres d’affaires, et Septwolves, notre marque phare, autour de 400 millions d’euros », indique Zhou Shao Xiong.

Septwolves compte à elle seule 2 800 boutiques monomarques et 5 000 corners. La marque, symbolisée par le loup, dont l’effigie est reprise régulièrement dans les vêtements, propose une garde-robe contemporaine, revisitant les codes de la culture chinoise, notamment à travers des motifs brodés et des imprimés.

Un look Septwolves présenté à Milan en juin


Dès son lancement, Septwolves s’est taillé un succès sans précédent et est considéré comme l’un des labels les plus cool du pays.

« Nous avons été les premiers, il y a 26 ans, à faire une marque de mode en Chine. Nous avons eu du succès car nous avons su capter les désirs des consommateurs et anticipé l’évolution du goût des Chinois, en partant de la veste », souligne le fondateur de Septwolves.

La marque est pilotée depuis quatre ans par le directeur artistique Colin Jiang (34 ans), qui a étudié auprès de l’Istituto Marangoni de Milan et travaillé aussi chez Roberto Cavalli. « Nous aimerions collaborer avec d’autres designers pour nos autres marques », conclut Zhou Shao Xiong.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com