×
Publicités
Publié le
17 mai 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le collectif Mekong Connection ouvre son premier pop-up à Paris

Publié le
17 mai 2021

Du 19 au 23 mai, aura lieu au Grand Showroom de Beaubourg, au 23 rue Chapon dans le IIIème, le "Mekong Connection", un événement ouvert aux professionnels, au public, à la presse et aux influenceurs, et qui réunira six marques engagées sur l’artisanat et la mode responsable, en relation avec l’Asie du Sud-Est.


Les Soieries du Mekong


"Mekong Connection, c’est l’histoire de 6 marques, toutes engagées par des partenariats de production en Asie du Sud-Est – au Cambodge, au Vietnam, au Laos et en Birmanie -, toutes ayant fait le choix d’une mode responsable et enracinée dans une culture, précise Raphaël Bessis, le fondateur de la marque d’écharpes traditionnelles, Krama Heritage, qui participe à l’opération. A travers cet événement, c’est la même vision d’un entreprenariat solidaire que nous souhaitons mettre en avant, et l’envie, pour la première fois, de rassembler nos réseaux, nos communautés culturelles et digitales, et nos acheteurs".
 
Formé à l’initiative de Marie Van Haecke, la fondatrice de Trend Ethics, une marque de coussins assemblés au Vietnam, au Cambodge ainsi qu’en région parisienne via un atelier employant des femmes en réinsertion, le collectif rassemblera cinq autres marques dont Les Soieries du Mékong, la marque de foulards tissés au Cambodge imaginée par Aymeric Bellamy-Brown, les baskets N’go shoes de Kevin Gougeon, qui soutient l’artisanat au Vietnam, le label Muudana créé par Aude Schaeffer et fondé sur une production éthique au Cambodge, les écharpes traditionnelles cambodgiennes de Krama Heritage et les produits de la Maison du Vietnam.


La marque de vêtements Mûûdana


Décalé à deux reprises en raison du contexte sanitaire, l’événement "Mekong Connection" devrait permettre aux acteurs en présence d’unir leurs forces et d’imaginer d’autres formes de codéveloppement: "Nous nous rencontrons tous régulièrement au cours d’évènements et de salons, partageons parfois les mêmes publics, ajoute Raphaël Bessis, et pensons également à d’autres formes d’associations dans l’avenir".
 
Des stands partagés dans les salons ou pavillons internationaux à la création d’une future marketplace dédiée à la mode responsable en relation avec l’Asie du Sud-Est, autant de pistes de réflexions qui pourraient voir le jour après l’événement. 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com