×
Publicités
Par
AFP
Publié le
18 nov. 2011
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Comité Colbert coopte Bonpoint et Les Arts Décoratifs

Par
AFP
Publié le
18 nov. 2011

PARIS, 18 nov 2011 (AFP) - Le Comité Colbert, qui réunit de grands noms du luxe, a annoncé avoir coopté la maison de vêtements pour enfants Bonpoint comme nouveau membre, ainsi que Les Arts Décoratifs en tant que membre associé.

Les Arts Décoratifs, Comité Colbert, Bonpoint
Boutique parisienne Bonpoint

"Avec la cooptation de Bonpoint et Les Arts Décoratifs, les membres du Comité Colbert affirment l'originalité du luxe français, pluriel et culturel, et son dynamisme", a déclaré Elisabeth Ponsolle des Portes, déléguée générale du Comité, dans un communiqué.

La marque de vêtements haut de gamme pour enfants Bonpoint, créée en 1975, compte plus d'une centaine de boutiques dans le monde.

Les Arts Décoratifs rassemblent le musée des Arts Décoratifs, le Musée de la Mode et du Textile, le musée de la Publicité, la bibliothèque des Arts Décoratifs, le musée Nissim de Camondo, l'école de design Camondo et les Ateliers du Carrousel.

Le Comité Colbert, créé en 1954, regroupe désormais 75 maisons de luxe françaises et 13 institutions culturelles.

Depuis juin, il comprend en plus des membres européens venus d'Allemagne (Leica, photographie, et MontBlanc, écriture, horlogerie), de République tchèque (Moser, verrerie) et de Hongrie (Herend, porcelaine). Objectif: renforcer la représentativité du secteur du luxe devant les instances européennes.

Le marché du luxe a plus que doublé entre 1995 et 2010, passant de 77 à 172 milliards d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.