×
Publicités
Publié le
17 nov. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Comité Colbert lance "Les De[ux]mains du Luxe", trois jours pour faire découvrir les métiers du luxe aux jeunes

Publié le
17 nov. 2022

Faire découvrir au jeune public les métiers manuels du secteur du luxe, ceux qu’on appelle aussi plus joliment les métiers de main ou de gestes, c’est la vocation de Les De[ux]mains du Luxe,  un évènement organisé par Le Comité Colbert, l’association française qui regroupe les grandes maisons du luxe hexagonal, en partenariat avec Le Campus métiers d’art et design.


Les De[ux]mains du Luxe auront lieu du 10 au 12 décembre à Paris - DR


Du 10 au 12 décembre une dizaine d’écoles comme Turquetil spécialiste des métiers du cuir ou l’HEJ pour la joaillerie et vingt maisons de luxe comme Cartier, Dior ou encore Hermès seront réunies au sein de Station F à Paris. Accessible sur inscriptions, ces trois jours qui se veulent aussi informatifs que ludiques et vivants permettront aux maisons et formations de proposer des masterclass, ou encore des ateliers dédiés au patronage ou à la broderie. En bonus des défis seront proposés sur les stands avec 500 dotations à gagner.

"L’objectif est de donner une visibilité à des métiers finalement méconnus mais également de convaincre les parents qui sont parfois un premier obstacle vers ce parcours, en montrant qu’il existe de beaux métiers dans de belles maisons et des formations sérieuses pour les exercer", raconte Bénédicte Epinay, directrice générale du Comité Colbert pendant une conférence de presse de présentation de l’évènement qui s’est tenue le 17 novembre à Paris dans un des salons du Plaza Athénée.

Car selon une enquête menée au début de l’année 2022 par le Comité Colbert, 85% des maisons de luxe sont confrontées à de sérieux problèmes de recrutements sur leurs métiers de production et ce particulièrement dans les régions Grand-Est, Ile-de-France, Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes. Particulièrement concernés, les métiers de coupeurs, tailleurs ou encore de lapidaire dans la joaillerie. Au total 20.000 postes seraient ainsi à pourvoir.

A cette pénurie plusieurs raisons comme l’explique Bénédicte Epinay: "D’abord les profils qui détiennent les savoir-faire vont partir à la retraite d’ici cinq ans. Ensuite se sont des métiers assez méconnus et peu valorisés donc qui il y a un manque de candidats. Selon les maisons de luxe parmi les candidats potentiels beaucoup ne sont pas assez formés ou qualifiés c’est pour cela que certaines d’entre elles se dotent de formation. Et même s’il y a beaucoup de candidats en reconversion, pour devenir un bon artisan il faut une dizaine d’années, et les maisons ne les garderont donc pas en leur sein pendant 40 ans, nous avons donc besoin des jeunes".

Dans le cadre des Deux Mains du Luxe, le Comité Colbert s’est également allié à l’association Viens Voir mon Taf qui œuvre à trouver un stage de troisième aux collégiens venant des réseaux d’éducation prioritaire. L’objectif: accompagner vers ces métiers du luxe les jeunes très éloignés du secteur et dont les parents ont très peu, voire pas de réseau.

L'évènement Les De[ux]mains du Luxe devrait accueillir 4.000 jeunes de 12 à18 ans pendant trois jours. Et les DRH des maisons de luxe seront également présents pour guider et conseiller les visiteurs, avec à la clef des offres de stages.

Plus d'informations concernant les inscriptions ici. 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com