×
Publié le
30 oct. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le concept-store Heven ouvre ses portes dans un quartier dynamique de Boulogne-Billancourt

Publié le
30 oct. 2012

"Le quartier est en train de renaître de ses cendres". Pour Cédric de Bragança, réalisateur reconnu de documentaire et Boulonnais d’adoption, le choix d’installer son nouveau concept-store Heven au cœur du Trapèze, à Boulogne-Billancourt, s’est imposé naturellement.

En pleine réhabilitation, ce quartier situé à proximité des anciennes usines Renault et de l’île Seguin ne manque en effet pas d’atouts. Situé dans l’ouest parisien, il est entouré de nombreux bureaux mais également d’immeubles d’habitation qui ont surgi de terre ces dernières années.

Le concept-store Heven a ouvert ses portes en mai au 33 bis rue nationale dans le nouveau quartier du Trapèze à Boulogne-Billancourt


En 2015, l’île Seguin devrait également abriter un nouveau pôle d’art contemporain, baptisé R4 et dessiné par l’architecte Jean Nouvel. Une aubaine pour Heven dont la sélection mêle aussi bien objets design, qu’épicerie fine et œuvres d’art. "L’idée est de proposer un lieu où les offres sont complémentaires", explique Cédric de Bragança. Chez Heven, des tableaux d’artistes accrochés aux murs côtoient donc des objets du quotidien, mais également une offre de prêt-à-porter et d’accessoires (les sacs Freitag notamment ont déjà trouvé leur place dans la boutique) qui devrait s’élargir en 2013.

L’année prochaine, la boutique de 80m² doit en effet s’agrandir pour accueillir un nouvel espace d’environ 40 m² entièrement dédié à la mode. On y trouvera une sélection de marques comme Vanessa Bruno, Carven, Maison Martin Margiela, Acne ou encore Forte Forte. Pour Cédric de Bragança, la présence de ces collections, comme le reste des objets de la boutique, permet aux clients "de trouver ce qu’ils n’ont pas à des kilomètres de là". Pour les marques de prêt-à-porter choisies, c’est également l’occasion de s’implanter dans un endroit en devenir, tout en soignant une image pointue et novatrice ; des marques qui "ne veulent pas forcément s'installer dans une rue commerciale avec toutes les boutiques les unes à côté des autres", dixit le fondateur du concept-store.

Avec l’émergence de cafés, terrasses et bar à vin, le nouveau quartier du Trapèze se profile comme un endroit aux accents plus "bobo" que commerciaux. Dans cet esprit, Heven souhaite à l’avenir devenir un peu plus qu’une boutique: "Je voudrais créer autre chose qu’un simple espace de consommation. Je pense ouvrir au sein d’Heven un café internet, un salon de thé, une librairie… de quoi faire un vrai lieu de vie", promet Cédric de Bragança .

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com