×
Publié le
17 mars 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Coq Sportif : chiffre d’affaires en hausse, rentabilité en baisse

Publié le
17 mars 2020

Il y a quelques semaines, Le Coq Sportif a vu son travail de longue haleine pour revenir dans le jeu des équipementiers sportifs être récompensé. La marque, qui habille le maillot jaune du Tour de France, les footballeurs de l’AS Saint-Etienne et le XV de France de rugby, a remporté l’appel d’offre pour devenir l’équipementier des équipes de France pour les cérémonies des Jeux Olympiques de 2022 et 2024.


Le Coq Sportif finit l'année 2019 en hausse - Le Coq Sportif


Une stratégie qui nécessite beaucoup d’investissements, mais qui apporte aussi un retour fort au niveau des ventes. Pour son exercice 2019, Airesis, la maison mère suisse du Coq Sportif, dirigée par Marc-Henri Beausire, a vu ses ventes progresser de 6,9 % à 132 millions d’euros. Une croissance portée par la progression de ses ventes textiles de 23 %, due, selon le groupe à la « mise en place de 'corners' dédiés dans des magasins de sport ainsi que de la mise en valeur des vêtements dans les boutiques détenues en propre ». Une montée en puissance qui fait que le textile pèse, en 2019, plus que la chaussure dans les résultats du Coq.

Une première liée au fait que le segment footwear a accusé un repli de 10 % en 2019 par rapport à 2018. La direction met en exergue une collection printemps-été n’ayant pas trouvé de clients. Avec l’introduction rapide de pieds pour remplacer celle-ci et l’écoulement à prix barrés de la collection indésirable, Le Coq estime avoir perdu 4 % à 5 % de marge brute et subit un impact de 6 à 8 millions d’euros sur son Ebitda.

Un Ebitda qui est annoncé dans le rouge pour l’exercice. "Les chiffres de 2019 ne répondent pas à nos attentes. Cependant, nous avons été capables de réagir rapidement et de mettre en place les mesures nécessaires. Dans cette optique, la stratégie générale du Coq Sportif a franchi des étapes importantes en 2019. Le footwear est maintenant prêt à passer au modèle du réapprovisionnement régulier très réussi du textile. Globalement, je suis convaincu que Le Coq Sportif est maintenant dans une position saine et que nous allons profiter des expériences et des ajustements effectués en 2019."

Ainsi Le Coq Sportif explique avoir renforcé une production chaussure au Portugal qui doit lui permettre de renforcer « flexibilité et qualité ».

Pour 2020, sans évoquer les impacts de la crise sanitaire globale en cours, le groupe annonce viser un chiffre d’affaires au-delà des 140 millions d’euros et un Ebitda revenu dans le positif autour de 4 millions d’euros.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com