×
6 174
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
18 mars 2019
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Coq Sportif voit entrer le fonds Mirabaud Patrimoine Vivant à son capital

Publié le
18 mars 2019

Le Coq Sportif voit entrer un nouvel actionnaire à son capital. La maison mère de l'équipementier français, la société d'investissement suisse Airesis dirigée par Marc-Henri Beausire, annonce avoir enregistré un financement total de 10 millions d'euros de la part du fonds d'investissement Mirabaud Patrimoine Vivant. Cette arrivée doit "permettre à la marque de poursuivre son développement industriel et sportif actuel", précise Airesis dans un communiqué. 


Le Coq Sportif a vu ses ventes progresser l'an passé - Le Coq Sportif


Le fonds a été créé en 2017 par Renaud Dutreil, ancien ministre français en charge des PME et du commerce de 2002 à 2007, également passé par LVMH, et Luc-Alban Chermette, avec le concours de la société suisse Mirabaud Asset Management dirigée par Lionel Aeschlimann. Sa vocation annoncée est d'investir dans les entreprises du patrimoine vivant en France, en Suisse et en Italie. Alors qu'il visait une levée de 50 millions d'euros, il dispose en fait de 155 millions d'euros pour son premier véhicule.

« Nous accompagnons des entreprises dans l'équipement de la personne fabriqué ou conçu dans les pays que nous ciblons, explique Renaud Dutreil, qu'il s'agisse d'accessoires, de parfums, de joailleries mais aussi de textile ou de chaussures».  Le fonds a déjà investi dans trois sociétés qui n'ont pas aujourd'hui annoncé cette prise de participation. Au-delà de l'apport financier, Mirabaud Patrimoine Vivant entend également apporter un conseil stratégique.

« Notre investissement dans Le Coq Sportif est emblématique de notre stratégie qui repose sur trois principes : soutenir un entrepreneur de conviction, valoriser le savoir-faire manufacturier, notamment français, développer le rayonnement d’une marque porteuse d’innovation et de valeurs créatives. Marc-Henri et ses équipes ont fait un remarquable travail, conjuguant respect des racines industrielles, sportives et territoriales du Coq Sportif ».

Le dirigeant, qui entre au passage au conseil d'administration de l'entreprise, relève la capacité du Coq Sportif a proposé une offre technique de qualité ainsi qu'une collection lifestyle à fort caractère comme des arguments de poids pour son développement. Mirabaud Patrimoine Vivant apporte aussi son regard sur plusieurs domaines. « Nous dialoguons avec les sociétés pour leur apporter des solutions sur les domaines financier, de management RH, du marketing avec un regard sur les solutions innovantes mais aussi sur le développement de la distribution à l'international notamment en Asie et en Amérique du Nord et dans le produit avec nos contacts dans le design».

Pour Le Coq, l'accompagnement à l'international peut s'avérer un enjeu crucial, la marque réalisant aujourd'hui la grande majorité de son activité sur le Vieux Continent. Le fonds ne cache pas sa volonté de voir doubler le chiffre d'affaires, avec une rentabilité améliorée, quand il prend une participation dans une entreprise. Mais pour Renaud Dutreil, qui entend développer la valeur de marque du Coq, le potentiel est même plus grand. « La marque a un potentiel qualitatif, une reconnaissance de marque rassurante pour les consommateurs. C'est un atout face aux géants du sport. Le Coq Sportif peut s'inscrire dans le peloton de tête des équipementiers dans le monde, notamment avec l'élégance et le style d'une marque française ».

Le Coq Sportif a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 120 millions d'euros en 2018, avec un Ebitda de plus de 4,5 millions. La marque creuse de plus en plus son sillon dans le sponsoring sportif. Après le Tour de France, l'AS Saint-Etienne et la Fiorentina en football, elle est devenue l'équipementier du XV de France et a tissé un partenariat avec l'écurie de formule 1 Renault. Elle se tourne même vers le grand international en annonçant, récemment, un accord avec le club brésilien de football de l'Atlético Mineiro. Pour son exercice en cours, le label vise un chiffre d'affaires de 135 millions d'euros et une marge opérationnelle de 4%.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com